Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > Difficile de travailler en open space...

(Mise à jour: Novembre 2016)

Auteur :


Difficile de travailler en open space...


Le travail en open space, même s'il présente de nombreux avantages, s'avère plutôt néfaste pour les salariés, tant au niveau de leur performance que de leur santé.L'open space a commencé à se développer dans les années 1980, et aujourd'hui plus de la moitié des salariés travaillent dans ces espaces ouverts.
Cependant, bien que le management voit dans ces conditions de travail de nombreux avantages, les résultats prometteurs ne sont pas toujours au rendez-vous. Il se pourrait même que les open spaces dégradent la productivité des employés...


D'abord, quels avantages offrent les open spaces?

L'open space est généralement perçu comme un excellent moyen de proposer un espace de travail plus collaboratif, plus flexible et moins coûteux financièrement que les bureaux cloisonnés. Plus précisément, voici les principaux avantages de l'open space:

  • Une réduction du coût immobilier et des frais associés (chauffage, aération, sécurité, etc...), en gagnant entre 10% et 40% de mètres carrés.
  • Une plus grande flexibilité et un réaménagement facile de l'espace de travail selon les flux de commandes.
  • Une meilleure circulation des informations, évitant ainsi les déplacements et les réunions formelles.
  • Un renforcement de l'identité collective, ainsi qu'une amélioration des comportements de collaboration.
  • Une diminution des indices hiérarchiques.

Finalement, tous ces avantages devraient faciliter les relations interpersonnelles, réduire les conflits et donc favoriser la satisfaction et le bien-être au travail.


Les salariés en open space sont-ils réellement satisfaits?

Bien que les espaces de travail ouverts semblent prometteurs en théorie, la réalité s'avère bien différente... En effet, dans les faits, les salariés travaillant en open space ne sont pas vraiment satisfaits de leur environnement de travail. Plus précisément, ils ont tendance à percevoir leur travail comme moins significatif, et s'y rende avec moins de plaisir. D'ailleurs, ils ont le sentiment que leurs performances déclinent.

En fait, les employés travaillant en open space se plaignent de différentes choses, notamment:

  • Du bruit: c'est l'une des principales sources d'insatisfaction. En effet, le bruit est un facteur de stress. En outre, il perturbe les performances des individus et augmente la fatigue.
  • D'une réduction de l'intimité: la proximité des collègues augmente les interactions non désirées. Non seulement ces interférences altèrent la concentration et donc l'efficacité, mais elles augmentent le niveau de stress des employés qui doivent redoubler d’efforts pour maintenir leur concentration. Ces distractions font perdre en moyenne 86 minutes chaque jour aux salariés!
  • De la dégradation de leur santé: en open space, les employés sont plus facilement exposé aux virus, ce qui a tendance à provoquer des arrêts maladie en chaîne.

Dans ces conditions, la satisfaction au travail diminue et les salariés ont tendance à moins s'investir dans l'entreprise. Néanmoins, certaines branches professionnelles profiteraient davantage d'une telle organisation de l'espace de travail. Il semble que ce soit le cas, par exemple, pour les start-up de création publicitaire. Il est donc préférable de considérer au cas par cas les avantages et les inconvénients du travail en espace ouvert.


Inspiré des travaux de Didier Truchot, de Jessica Bergström et de Jan Pejtersen.



A lire également :