Accueil > Histoire > Perception: Gestalt theorie ou psychologie de la forme


Gestalt theorie ou psychologie de la forme


Les psychologues Wertheimer, Koffka et Köhler sont les fondateurs de la gestalt theorieLa Gestalt theorie est née en Allemagne à la fin de années 1910. C'est notamment en réaction au behaviorisme que trois psychologues fondent ce courant psychologique: M. Wertheimer, K. Koffka et W. Köhler. En effet, selon les gestaltistes, les phénomènes psychologiques ainsi que les comportements humains ne peuvent pas être décomposés en une simple chaîne associative de type: stimulus ---> réponse.

Le principe général de la gestalt theorie est que "le tout est plus que la somme de ses parties". Ainsi, les gestaltistes étudient les phénomènes psychologiques comme des totalités, c'est à dire qu'ils étudient la façon dont nous avons tendance à regrouper les éléments que l'on perçoit en unités significatives.
De ces recherches, les gestaltistes ont énoncé un certain nombre de principes (aussi appelés lois de la gestalt).


Quelles sont ces lois de l'organisation perceptive?

Voici quatre principales lois qui ressortent des travaux des gestaltistes:

Loi de proximité de la gestalt theorie.La loi de proximité: les éléments les plus rapprochés ont tendance à être perçus comme formant un ensemble. Ainsi, en regardant la figure ci-contre, on a tendance à percevoir deux amas de tâches et non six tâches indépendantes. Si l'on diminue la distance entre ces deux amas, l'impression de percevoir deux groupes de tâches diminue également.

Loi de fermeture de la gestalt theorie.La loi de fermeture: lorsque des images sont imparfaites ou qu'une suite d’événements est incomplète, notre cerveau a tendance à combler les vides afin de percevoir ces informations dans leur totalité. Ainsi, en regardant la figure ci-contre, on a tendance à percevoir un triangle, un visage et la lettre "e", bien que ces formes soient incomplètes.

Loi de similarité ou de similitude de la gestalt theorie.La loi de similarité: les éléments semblables ont tendance à être perçus comme appartenant à la même forme. Ainsi, en regardant la figure de gauche ci-contre, on a tendance à percevoir des lignes horizontales plutôt que verticales; tandis qu'en regardant la figure de droite, on perçoit plus facilement des lignes verticales plutôt qu'horizontales.

Loi de symétrie de la gestalt theorie.La loi de symétrie: Lorsque les éléments que l'on regarde comportent des axes de symétrie, ils sont plus facilement perçus comme une forme globale. Par exemple, en regardant la figure ci-contre, le dessin de droite est plus facilement perçu comme un tout que celui de gauche.


Autre domaine de la gestalt: la résolution de problème

Toujours dans l'idée de concevoir les phénomènes psychologiques dans leur globalité, les gestaltistes conçoivent la découverte de la solution à un problème comme une restructuration soudaine des données de ce problème.
Ainsi, les gestaltistes considèrent que la bonne réponse n'apparaît pas progressivement par essais-erreurs comme le suggèrent les behavioristes, mais d'un seul coup, suite à une période d'inactivité ou de sommeil. Cette brusque découverte de la solution qui correspond à ce "Bon sang, mais c'est bien sûr!" est appelé insight.



A lire également :