Accueil > Histoire > Cognitivisme: La mémoire à long terme

Auteur :


La mémoire à long terme


Selon le modèle proposé par R. Atkinson et R. Shiffrin en 1968, la mémoire serait constituée de trois sous-systèmes:

  • la MS (mémoire sensorielle)
  • la MCT (mémoire à court terme)
  • la MLT (mémoire à long terme)

La mémoire à long terme est donc l'ultime étape du processus de mémorisation. Son rôle principal est d’emmagasiner de façon permanente (ou quasi-permanente) les informations pertinentes issues de la mémoire à court terme.


L'organisation des informations en mémoire à long terme

Les informations contenues en mémoire à long terme (MLT) sont organisées sous forme de réseau conceptuel.


.


.


.


.


.


La mémoire à long terme aurait une capacité de stockage illimitée. Aussi, étant donné la grande quantité d'informations contenues en MLT, ces informations sont supposées être organisées et indexées selon un mode d'organisation sémantique.
Plus précisément, le contenu de la mémoire à long terme s'apparenterait à un vaste réseau de concepts interreliés, un peu à la façon du schéma ci-contre.

Bien que ce mode d'organisation de l'information en mémoire soit certainement universel, la façon dont les concepts sont reliés entre eux varierait d'une personne à l'autre, selon son expérience, sa culture, sa formation...


L'architecture de la mémoire à long terme

La structure de la mémoire à long terme reposerait sur les types de connaissances suivants:

  • les connaissances sémantiques (ou mémoire sémantique): il s'agit des concepts, des faits, des règles...

  • les connaissances épisodiques (ou mémoire épisodique): il s'agit des souvenirs se rapportant à des expériences personnelles, ainsi qu'à leur contexte.

  • les connaissances déclaratives (ou mémoire déclarative): elles correspondent au savoir général. Elles incluent les connaissances sémantiques et les connaissances épisodiques.

  • les connaissances procédurales (ou mémoire procédurale): il s'agit du savoir-faire. Par exemple, savoir faire du vélo, savoir nager, savoir s'habiller...

La mémoire à long terme (MLT) est constituée de connaissances sémantiques, de connaissances épisodiques, de connaissances déclaratives et de connaissances procédurales.


.


.


.
Ainsi, les habitudes, les connaissances, les habiletés... seraient réparties en mémoire à long terme selon le type de connaissances auquel elles appartiennent.



A lire également :