Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > Le pouvoir de la musique

Mars 2011 (Mise à jour: Avril 2015)

Le pouvoir de la musique


La musique : le langage universel des émotionsLa musique, omniprésente dans toutes les sociétés, semble offrir un système de communication ancré dans les émotions. En effet, un air de musique suscite les mêmes sentiments chez les individus, indépendamment de leur personnalité, de leurs goûts, de leurs expériences musicales et de leur culture.


Comment la musique permet de tisser des liens émotionnels entre les individus?

Sur le plan neurologique, la musique stimule simultanément plusieurs circuits cérébraux, dédiés notamment au langage et aux émotions. Cette spécificité donnerait le pouvoir à la musique d’établir un langage émotionnel qui transcenderait les frontières culturelles. C'est-à-dire que les auditeurs écoutant un même extrait de musique, identifient les morceaux joyeux, tristes, angoissants... de la même façon, quelques soient leur origine culturelle. En outre, la musique est capable de transmettre des sentiments à des personnes qui ont habituellement des difficultés à les percevoir (c’est par exemple le cas des enfants autistes).

Un autre pouvoir essentiel de la musique est d’activer les régions motrices du cerveau. Ainsi, lorsque l’on entend une mélodie, nos muscles s’activeraient pour que l’on puisse se mettre à chanter ou à danser en rythme avec d’autres personnes et donc de tisser un lien physique. Le rythme d’une mélodie servirait ainsi de ciment social.


Comment la musique agit-elle sur notre bien-être?

Les bienfaits de la musique se constatent également sur le plan individuel, améliorant le bien-être mental et physique. En effet, les mélodies stimulantes tendent à rehausser l’humeur et augmenter l’attention lorsqu'on se sent fatigué. Au contraire, une musique douce tend à apaiser, à détendre, en ralentissant le rythme cardiaque et respiratoire. Elle peut même avoir des effets analgésiques.

Enfin, le sens inné de la musique serait également lié à la façon dont s’expriment les parents avec leur bébé. Cette élocution chantante qu’emploient les parents (le "parler bébé" ou mamanais) est observée dans toutes les cultures. Ainsi, le rythme et la hauteur des paroles seraient des indices prosodiques pour le bébé, lui permettant de comprendre les messages de leur entourage ; un langage instinctif en quelque sorte.


Inspiré des travaux de Karen Schrock.



A lire également :