Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par M > La définition de muscle


La définition de Muscle


Le muscle est un tissu excitable, contractile et élastique effecteur de la motricité, qui réagit à des stimulations d'origine nerveuse, par un raccourcissement avec la force de traction et qui, après relâchement, revient à son état initial.


Les caractéristiques des muscles

En général, on distingue trois types de muscles:

  • Les muscles lisses: ils tapissent la paroi de certains viscères et sont impliqués dans les mouvements de ceux-ci.
  • Le muscle cardiaque: son activité est endogène.
  • Les muscles squelettiques: ils permettent la mobilisation du squelette. Ces muscles représentent environ 40% du poids corporel.

Au sein d'un même muscle, on trouve, dans des proportions variées, deux grands types de fibres musculaires:

  • Des fibres à contraction lente: elles sont très résistantes à la fatigue.
  • Des fibres à contraction rapide: elles sont plus puissantes. Parmi ces fibres, on dissocie des fibres moyennement résistantes et des fibres non résistantes.

Ainsi, selon le type de travail musculaire (rapide ou de longue durée), l'une ou l'autre de ces catégories de fibres est préférentiellement recrutée.


Les muscles dans le mouvement

Tout mouvement nécessite la mise en oeuvre coordonnée de plusieurs muscles.
Pour un mouvement monoarticulaire (par exemple, une flexion du coude), on distingue deux groupes de muscles:

  • Des muscles agonistes: ils produisent les forces musculaires nécessaires pour vaincre les forces externes et produire le mouvement.
  • Des muscles antagonistes: leur action s'oppose à celle des muscles agonistes. Ils interviennent soit tout au long du mouvement lorsque celui-ci est finement contrôlé, soit à la fin du mouvement pour le freiner.

Il est important de noter que cette distinction entre muscles agonistes et muscles antagonistes est à reconsidérer pour chaque mouvement. Ainsi, si, lors d'une flexion du coude, le biceps est agoniste et le triceps antagoniste, leur fonction s'inverse lors d'une extension du coude.
Pour des mouvements pluriarticulaires (par exemple, une flexion du coude associée à une rotation de l'épaule), on distingue généralement deux catégories supplémentaires de muscles:

  • Des muscles directeurs: ils orientent le mouvement, souvent par un mouvement de rotation.
  • Des muscles fixateurs: ils entrent en jeu pour immobiliser les parties du corps qui ne sont pas impliquées dans le mouvement.

Autres termes psychologiques :