Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par E > La définition de évitement


La définition de Évitement


L'évitement est une forme de comportement acquis, dans laquelle l'animal ou l'être humain émet une réaction avant qu'un stimulus nocif ne l'atteigne.


La différence entre l'évitement et l'échappement

L'évitement doit être bien distingué, en tant que comportement, de l'échappement. En effet, dans l'évitement, l'individu réagit avant que le stimulus nociceptif ait commencé à agir sur lui. Tandis que dans l'échappement, il réagit après.
Toutefois, l'analyse de l'apprentissage d'évitement montre qu'il comporte normalement une première phase, durant laquelle se produit seulement un échappement. Chez un individu, les deux formes de comportement, échappement et évitement, sont donc souvent successives.


La persistance des comportements d'évitement

Les comportements d'évitement, une fois appris, sont souvent extrêmement résistants à l'extinction. Par exemple, chez le rat, on a observé des conditionnements d'évitement qui, après 2000 essais non renforcés, n'avaient pas disparu. Cette particularité vient du fait que, si un individu produit une réponse destinée à éviter un stimulus, il se place du même coup dans une situation où il ne peut avoir l'information suivante, qui est une forme de conditionnel. Ainsi, le stimulus nocif n'apparaîtrait pas si la réaction n'était pas donnée.
Cette caractéristique des comportements d'évitement a été invoquée d'une part, pour expliquer des phénomènes pathologiques de résistance à la réalité chez des individus anxieux, et d'autre part, pour fonder certaines thérapies cognitives.


L'évitement d'un point de vue développemental

D'un point de vue développemental, l'évitement désigne une réaction primitive réflexe à des stimulations tactiles, par laquelle un nourrisson fuit un objet. Les réactions d'évitement sont provoquées par une stimulation très légère du dos de la main. Le développement de l'évitement se déroule en plusieurs étapes:

  • À la naissance: la flexion du bras, en vue d'écarter la main du stimulus, est à peine ébauchée. Elle devient nette à partir de quelques semaines.
  • Entre 12 et 20 semaines: c'est la stimulation du bord cubital de la main qui devient la plus efficace.
  • Entre 20 et 40 semaines: un véritable geste d'évitement, avec flexion, extension, rotation et abduction, apparaît.

Autres termes psychologiques :