Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par G > La définition de gradient


La définition de Gradient


Un gradient désigne une variation d'une grandeur, notamment d'un comportement, qui dépend d'une autre grandeur, sans que la relation puisse avoir le statut de fonction mathématique.


Les différents types de gradient

Dans les cas suivants, le gradient correspond à une relation quantitative entre un paramètre d'un comportement et une variable de l'environnement:

  • Le gradient de but: il s'agit d'un phénomène observé dans le parcours suivi par les animaux, selon lequel la vitesse de la course, et plus généralement la vigueur du comportement de l'animal, s'accroît progressivement à mesure que le but est plus proche. Le gradient de but est semblable au gradient d'approche.

  • Le gradient d'approche: il s'agit également de l'augmentation de la vigueur du comportement à mesure qu'augmente la proximité spatiale ou temporelle de l'individu par rapport au stimulus-but. C'est une autre désignation du gradient de but. Elle est employée par opposition au gradient d'évitement.

  • Le gradient d'évitement: il s'agit du phénomène selon lequel, dans un comportement d'évitement, plus l'individu est proche du stimulus à éviter, plus son comportement est vigoureux. C'est la forme négative du gradient de but, et l'un et l'autre sont pris en considération dans l'analyse comportementale des conflits.

  • Le gradient de généralisation: dans le domaine du conditionnement, le gradient de généralisation est la relation qui lie l'importance de la généralisation du stimulus (c'est-à-dire la force de la réponse conditionnelle) avec la similitude entre le nouveau stimulus et le stimulus conditionnel originel (SO). Moins le stimulus nouveau ou généralisé est semblable à SO, moins la réaction conditionnelle est forte. La forme précise de cette relation n'a jamais été bien établie.

  • Le gradient de renforcement: il s'agit de la relation selon laquelle l'efficacité d'un renforcement décroît lorsque l'intervalle temporel qui le sépare de la réaction s'accroît.

Le gradient de croissance

Il s'agit du cadre de référence proposé par Arnold Gesell pour localiser le stade de maturité qu'un enfant a atteint pour un aspect de comportement donné. Le nombre de stades varie selon les comportements. Ainsi, la lecture se développerait en 11 stades, entre 18 mois et 9 ans, alors que le développement du moi ne compterait pas moins de 30 stades, entre 8 semaines et 16 ans.


Autres termes psychologiques :