Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par C > La définition de cortex


La définition de Cortex


Le cortex désigne la partie périphérique des hémisphères cérébraux, encore appelée manteau ou pallium


L'embryologie

Le cortex se développe à partir des structures nerveuses embryonnaires vers le 5e mois de la vie intra-utérine. Son activité fonctionnelle débute à la naissance et elle s'intensifie avec le développement psychique.
Au plan morphologique, l'intensification de l'activité se caractérise par un épaississement de la couche corticale et par une densification de ses connexions.


La structure du cortex

Le cortex forme une couche de substance grise recouvrant toute la surface des hémisphères jusqu'à l'intérieur des sillons corticaux. On distingue plusieurs couches cellulaires de la superficie à la profondeur:
Les 6 couches du cortex.

  • Couche I: les cellules plexiformes.
  • Couche II: les cellules granulaires externes.
  • Couche III: les cellules pyramidales externes.
  • Couche IV: les cellules granulaires internes.
  • Couche V: les cellules pyramidales internes.
  • Couche VI: les cellules fusiformes.

La description de la substance blanche permet ensuite de distinguer trois stries à l'intérieur des couches cellulaires:

  • La strie de Kass-Beeterew dans la partie supérieure de la couche pyramidale externe.
  • La strie de Baillarger externe dans la couche granulaire interne.
  • La strie de Baillarger interne dans la couche pyramidale interne.

De même, il existe des fibres blanches radiées perpendiculaires aux stries ayant leur origine dans la profondeur et leur terminaison au niveau des stries de Baillarger.


La description générale du cortex

On distingue divers types de cortex:

  • L'allocortex (ou archipallium): il comprend une couche de cellules granulaires et une couche de cellules pyramidales. Au plan fonctionnel, ce cortex tapisse le lobe limbique et la circonvolution de l'hippocampe.

  • L'isocortex (ou néopallium): il comprend les six couches cellulaires et correspond, au plan fonctionnel, aux zones d'association (isocortex homotypique). L'isocortex constitue aussi le cortex moteur de la frontale ascendante et une couche de cellules pyramidales prédominante y apparaît.

La localisation du cortex au niveau du cerveau

Selon les régions cérébrales, le cortex est spécialisé dans une fonction:

  • Le cortex moteur: il se situe au niveau de la frontale ascendante. Chaque territoire corporel a une représentation corticale selon une certaine somatotopie. Les membres inférieurs sont représentés au niveau du lobule paracentral et la tête à la partie inférieure de la circonvolution frontale. L'aire de représentation varie selon l'importance et la finesse des mouvements des masses musculaires.

  • Le cortex sensoriel: il se trouve au niveau de la circonvolution pariétale ascendante. Il présente la même disposition somatotopique que le cortex moteur.

  • Le cortex visuel: il est situé de part et d'autre et au fond de la scissure calcarine. Le champ supérieur de la rétine se projette au niveau de la lèvre supérieure de la scissure et le champ inférieur, au niveau de la lèvre inférieure.

  • Le cortex auditif: il siège au niveau de la première circonvolution temporale et de la scissure de Sylvius.

  • Le cortex olfactif et gustatif: il siège au niveau de la circonvolution de l'hippocampe et, plus spécifiquement, à l'uncus, pour les sensations gustatives.

  • Les localisations psychiques: elles sont situées au niveau du lobe préfrontal. La mémoire est localisée plus spécifiquement au niveau du lobe temporal. Le siège du langage est situé dans l'hémisphère gauche et, plus précisément, dans le quadrilatère de Wernicke. Dans cette zone, le pied de la troisième circonvolution frontale (zone de Broca) est le siège du langage articulé. Le siège de la perception du langage se trouve au niveau de T1 (zone de Wernicke).

Autres termes psychologiques :