Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par G > La définition de gris


La définition de Gris



Les noyaux gris centraux

Il s'agit d'un ensemble de noyaux de substance grise situés à la partie médiane du cerveau, sous le cortex cérébral. En fait, ils correspondent aux ganglions de la base.
Les noyaux gris centraux sont constitués:

  • du noyau caudé,
  • du putamen,
  • du pallidum,
  • du locus niger,
  • des noyaux sous-thalamiques.

Cet ensemble joue un rôle essentiel dans le contrôle des fonctions motrices. Aussi, son atteinte entraîne l'apparition de mouvements anormaux, comme, par exemple, au cours de la maladie de Parkinson. Mais il intervient également dans les aspects cognitifs, motivationnels et émotionnels du comportement.


La substance grise

Sur une coupe du cerveau, la substance (ou matière) grise correspond à la région de couleur grise, qui s'oppose aux régions blanches (la substance blanche) et qui est formée par l'amas des corps cellulaires des neurones.
Dans les hémisphères cérébraux, la substance grise est soit périphérique (c'est le cortex cérébral), soit centrale (formant les noyaux gris centraux). Dans le tronc cérébral, elle se répartit en noyaux multiples. Dans le cervelet, elle se répartit en cortex cérébelleux et en noyaux profonds. Au niveau de la moelle, elle est centrale et se répartit en cornes postérieure et antérieure avec une région intermédiaire.
La cytoarchitectonie de la substance grise est différente selon les structures envisagées. Par exemple, dans les cortex, les cellules s'organisent en couches (6 couches pour le cortex cérébral et 3 pour le cortex cérébelleux), alors que, dans les noyaux gris centraux, elles forment des amas de corps cellulaires. Enfin, dans la corne postérieure de la moelle épinière, il existe une organisation lamellaire de la substance grise superposable à l'organisation corticale.


Autres termes psychologiques :