Accueil > Chroniques > Troubles psychologiques > La dépression : une souffrance énigmatique

Mai 2011 (Mise à jour: Février 2015)

La dépression : une souffrance énigmatique


La dépression est une maladie qui se caractérise par une difficulté à agir et à se décider. Cette lenteur et l’épuisement qui l’accompagne peuvent laisser une impression de manque de volonté ou même de paresse. Pourtant, une personne dépressive est réellement dans l’incapacité d’assumer certaines tâches et "secouer" cette personne dans le but qu’elle s’active et se prenne en charge, ne ferait qu’aggraver son sentiment de culpabilité et d’impuissance.


Quels sont précisément les symptômes de l’état dépressif?

Le principal symptôme de la dépression est la tristesse. Celle-ci reflète un profond désespoir, un dégoût de la vie. Cette tristesse est accompagnée d’une perte de plaisir, d’une diminution de toutes les sensations, une vision de l’existence très angoissante et douloureuse, un désintérêt pour l’environnement.La dépression et son cercle vicieux. En outre, la personne souffrant de dépression se dévalorise et se considère comme un poids pour la société en général et pour son entourage en particulier.
A ces symptômes, viennent s’ajouter des troubles intellectuels. Plus précisément, il s’agit de difficultés à se concentrer, d’un ralentissement de la pensée et d’une diminution de l’agilité intellectuelle.

Physiquement, la dépression se manifeste par une fatigue intense, une sensation d’épuisement dès le matin, une difficulté à démarrer des activités ainsi qu’un ralentissement des mouvements. Des troubles du sommeil et de l’appétit sont également présents. En effet, le sommeil est souvent coupé et l’appétit est le plus souvent diminué, entraînant un amaigrissement important. Parfois, c’est l’inverse qui se produit : le déprimé va beaucoup dormir et manger davantage, entraînant alors une prise de poids importante.

Enfin, la majorité des personnes dépressives sont angoissées. Cette angoisse peut se manifester par une agitation, des palpitations, des troubles digestifs, des tremblements, des douleurs, des sueurs.

Tous ces symptômes conduisent progressivement le dépressif vers l’isolement social. En effet, la personne souffrant de dépression a tendance à se réfugier dans ses ruminations et ne s’intéresse plus au monde environnant, n’a plus de loisirs, ne veut plus sortir. Parfois, la fatigue, le manque d’envie, la difficulté à prendre des décisions empêche la personne dépressive d’accomplir des gestes quotidiens tels que se laver, s’habiller, préparer le repas, faire le ménage...


Mais quelles sont les causes de la dépression?

Il n’y a pas de causes bien déterminées de l’état dépressif. La dépression résulte de l’interaction de multiples facteurs d’ordre psychologique, biologique et social. L’effondrement psychique général dans lequel se trouve la personne déprimée reste un mal mystérieux et place celle-ci dans un état d’impuissance, vécu avec douleur et culpabilité.


Inspiré des travaux de Bernard Granger.



A lire également :