Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par V > La définition de viol


La définition de Viol


Le viol désigne un attentat sexuel grave. Il se caractérise par un acte de pénétration génitale (de quelque nature qu'il soit) commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte ou surprise.


Le problème de la crédibilité de la victime de viol

À part certains viols de guerre, ou de rites socio-religieux, cet attentat obéit généralement aux mêmes tabous que l'acte sexuel, c'est-à-dire qu'il se déroule le plus souvent dans un lieu discret, caché, dérobé, échappant à des témoignages neutres. Aussi, cela rend souvent difficile sa qualification et le jugement du violeur.
Le témoignage de la victime qui peut, seule, donner à l'acte sexuel accompli au cours de l'attentat sa véritable dimension de violence et de non-consentement a souvent été contesté, en particulier par la défense, à tel point qu'un expert psychiatre peut être désigné pour préciser la crédibilité de ce qui est donc à la fois plainte et témoignage. On en arrive à ce que certains considèrent comme véritablement scandaleux. En effet, c'est à la victime, parfois gravement choquée, de donner des preuves et de subir examens et interrogatoires soupçonneux et minutieux, comme dans une mise en accusation. D'où la demande de supprimer cette expertise de crédibilité soutenue par beaucoup de féministes et de psychologues, qui ne résout pas pour autant le problème des plaintes non justifiées et de leurs redoutables conséquences possibles sur celui qui aurait été ainsi faussement dénoncé.


La personnalité du violeur

Le viol peut être commis par un individu normal. Cependant, la personnalité des violeurs est souvent caractérisée par une immaturité affective et culturelle. Leur acte est alors le signe d'une réponse de type agressif à une frustration réelle ou imaginaire, sur un fond de vie affectivo-sexuelle particulièrement pauvre et/ou régie par de nombreux interdits familiaux et infantiles.
Parfois, le violeur est un déséquilibré, un psychopathe, un alcoolique ou un véritable psychotique. Le viol peut alors s'accompagner d'homicide.
Il peut rester isolé dans l'histoire du patient ou, au contraire, se reproduire d'une manière répétitive, s'accompagnant parfois de rituels ou prenant une allure stéréotypée.


Le viol collectif

Les viols collectifs (ou tournantes) sont souvent perpétrés par des bandes d'adolescents, mal organisées, sous forme de rassemblements occasionnels. C'est un grave problème de délinquance sociale, dont la prévention reste difficile.


Les conséquences psycho-affectives du viol

Le retentissement psycho-affectif du viol peut être dramatique. En effet, on peut observer des dépressions anxieuses réactionnelles, des névroses traumatiques, une inhibition, une frigidité ou des dyspareunies suite à un tel attentat. Ces conséquences peuvent être particulièrement graves pour de jeunes adolescents, en particulier lorsque le viol s'accompagne d'inceste, provoquant des névroses ou même des psychoses à l’âge adulte.


Autres termes psychologiques :