Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par M > La définition de myélinisation


La définition de Myélinisation


La myélinisation désigne la formation d'une gaine de myéline autour de certaines fibres nerveuses.
Par ailleurs, la gaine de myéline résulte de l'enroulement en spirale de cellules gliales autour de l'axone. S'il s'agit d'un axone appartenant au système nerveux périphérique, le rôle myélino-formateur est assuré respectivement par les cellules de Schwann. En revanche, s'il s'agit du système nerveux central, le rôle myélino-formateur est assuré par les cellules de l'oligodendroglie.


Les étapes de la myélinisation

La myélinisation représente un événement majeur de la maturation du système nerveux. Aussi, la disparition de la myéline au cours de certaines affections altère gravement les fonctions nerveuses.
Par ailleurs, la myélinisation du système nerveux s'effectue selon un programme bien précis. Chez l'être humain, elle débute au stade prénatal et ne s'achève, pour certaines aires corticales d'association, qu'à la fin de l'adolescence. Plus précisément, voici ses différentes étapes:

  • La période fœtale: c'est à cette période que débute la myélogenèse.
  • De 0 à 2 ans: durant cette période, l'épaississement des gaines suit un cours rapide chez l'être humain.
  • De 3 à 60 ans: la myélinisation se poursuit, mais elle ralentit au cours de cette longue période.

La myélinisation comme indicateur du niveau de développement

Aujourd'hui, la myélinisation est considérée comme un indicateur du niveau d'évolution d'un système et comme un critère d'achèvement fonctionnel. Cependant, ce dernier point reste controversé, car les preuves de dissociation ne manquent pas. Par exemple, les voies auditives centrales se myélinisent, chez l'enfant, à une époque relativement tardive (entre un et deux ans), tandis que les fonctions auditives de perception des sons, de distinction de hauteurs tonales, et de localisations sont en place dès la naissance.


Autres termes psychologiques :