Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par S > La définition de split brain


La définition de Split brain


Le split brain (ou cerveau divisé) désigne une intervention chirurgicale qui consiste à sectionner les fibres unissant les deux hémisphères cérébraux et en particulier le corps calleux.


Les conséquences de la section du corps calleux

Le cerveau se compose de deux hémisphères essentiellement symétriques situés au-dessus d'un tronc commun et reliés par plusieurs faisceaux de fibres commissurales. Le plus important de ces faisceaux est le corps calleux. Aussi, la section du corps calleux et d'autres voies d'association inter-hémisphérique chez des patients épileptiques résistant à toute thérapeutique a permis d'étudier le fonctionnement du cerveau en l'absence de communication directe entre les deux hémisphères.


La spécialisation hémisphérique

Dans les années 1950, Roger Sperry et son équipe ont été les premiers à démontrer que chacun des hémisphères était doué de compétences propres:

  • L'hémisphère le gauche contribue exclusivement à la production du langage.
  • L'hémisphère droit, dont le rôle était jusqu'alors négligé, intervient dans la perception et la reconnaissance d'objets ainsi que dans la compréhension verbale.

Deux systèmes cognitifs coexistent, dont chacun ignore les opérations et informations dont l'autre est responsable. Paradoxalement, ces patients semblent se comporter normalement dans la vie quotidienne, en dehors des expériences de laboratoire. Seule une analyse plus approfondie met en évidence la ségrégation de l'information. Par exemple, les patients sont incapables de décrire verbalement des informations apparaissant dans le champ visuel gauche (projetées dans l'hémisphère droit en raison du croisement des voies optiques). En réalité, dans ce type de situation, seul le cortex se trouve divisé.
Le terme de split brain apparaît comme mal choisi. Il persiste une certaine capacité d'intégration passant par les structures sous-corticales, probablement au niveau du mésencéphale. La section du corps calleux ne crée donc pas deux personnes distinctes. En effet, le cerveau parvient à préserver l'unité de l'individu par des mécanismes encore mal élucidés.


Autres termes psychologiques :