Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par M > La définition de meyerson


La définition de Meyerson


Ignace Meyerson, psychologue (1888-1983).Ignace Meyerson est un psychologue français, d'origine polonaise. Il est né à Varsovie, en 1888. Il est mort à Paris, en 1983.


La biographie de Meyerson

Ignace Meyerson commence ses études scientifiques en Pologne mais doit fuir son pays pour avoir participé à l'insurrection russo-polonaise. Après un bref séjour en Allemagne, il rejoint son oncle Émile Meyerson à Paris (le philosophe des sciences). Après des études de sciences et de médecine au cours desquelles il se lie avec Louis Lapicque, Pierre Curie, Paul Langevin, Emile Borel et Charles Seignobos, il entre à l'Institut Marey.
Puis, pendant la guerre 1914-1918, il devient interne à la Salpêtrière. Il y fait connaissance de Pierre Janet, Georges Dumas et Henri Delacroix. Dès 1919, il prend en charge le secrétariat du Journal de Psychologie Normale et Pathologique. Enfin, pendant la Seconde Guerre mondiale, il prend le maquis et s'y lie avec l'helléniste Jean-Pierre Vernant.


Les travaux de Meyerson

Meyerson est l'auteur de plusieurs ouvrages, parmi lesquels on peut citer: les Fonctions psychologiques et les œuvres (1948), Problèmes de la personne (1973), ou encore Forme, couleur, mouvement, dans les arts plastiques (1991).
Par ailleurs, il a développé une psychologie historique dont les points forts ont été développé dans l'ouvrage Écrits 1920-1983. Pour une psychologie historique (1987). Pour Meyerson, c'est à partir de l'analyse des œuvres qui définissent l'homme et qui relèvent des domaines du langage, du droit, de la religion, des sciences et des arts, qu'il est possible de remonter jusqu'aux processus cognitifs qui les engendrent.


Autres termes psychologiques :