Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par E > La définition de équilibre des structures


La définition de Équilibre des structures



L'équilibre des structures selon Piaget

Pour Jean Piaget, l'équilibre des structures désigne un mode d'organisation des systèmes cognitifs successifs de l'enfant au cours de sa maturation. Plus précisément, par analogie avec les systèmes physiques, dans lesquels les forces virtuelles agissant à l'intérieur du système se compensent complètement, ou avec les systèmes biologiques réglant l'homéostasie, Piaget décrit les systèmes cognitifs comme des structures atteignant par moments un palier d'équilibre. Cela signifie que le système est parvenu à une organisation dans laquelle l'ensemble des transformations compatibles avec lui se compensent et s'annulent, ce qui le maintient en état stable.


Les différentes lois de composition

Cet équilibre repose sur des opérations régies par des lois de composition différentes à chaque stade:

  • Au stade sensori-moteur: l'équilibre repose sur la réversibilité des actions motrices réelles sur l'environnement concret (par exemple, annuler un déplacement de A à B par le déplacement inverse de B à A). Cela conduit à la formation du groupe pratique des déplacements.

  • Au stade opératoire concret: l'équilibre de la structure de groupement est caractérisé par la réversibilité, l'associativité et la transitivité.

  • Au stade des structures formelles: l'équilibre est celui du groupe mathématique I.N.R.C., dans lequel sont coordonnées l'ensemble des transformations possibles des quatre opérations (identique, négative, réciproque et corrélative).

Cependant, il faut noter que, pour Piaget, l'équilibre des structures cognitives n'est jamais permanent. En effet, ces structures peuvent être déséquilibrées et réinstallées dans un nouvel équilibre par la mise en œuvre de changements cognitifs.


Autres termes psychologiques :