Accueil > Histoire > Conditionnement: Le conditionnement dans la vie quotidienne


Le conditionnement dans la vie quotidienne


Le conditionnement, qu'il soit répondant ou opérant, est aujourd'hui appliqué dans de nombreux domaines. En effet, on peut retrouver son principe en milieu scolaire, en hôpital psychiatrique, dans le monde du travail ou du sport, en centre de détention, etc...
Aussi, lorsque les techniques de conditionnement sont utilisées en milieu naturel, on parle de modification du comportement.


Quelques exemples de modification du comportement

L'objectif de la modification du comportement est donc de supprimer des comportements inadaptés et problématiques, ou d'enseigner de nouveaux comportements plus appropriés.

Voici quelques exemples:

  • Corriger certains déficits du langage: cette technique permet à des enfants autistes qui ne parlent pas du tout, de développer un vocabulaire de plusieurs centaines de mots. Il en est de même pour des personnes ayant subit des lésions cérébrales.

  • Améliorer l'autonomie: cette méthode aide des adultes déficients intellectuels, c'est-à-dire présentant de grandes difficultés à communiquer avec leur entourage et à fonctionner de façon autonome (s'habiller eux-mêmes, etc...). Plus précisément, elle leur permet de développer des contacts sociaux, d'assurer des tâches quotidiennes, voire d'occuper un emploi.

  • L'apprentissage chez l'enfant: le principe de la modification du comportement est très souvent appliquée chez l'enfant. L'apprentissage de la propreté est un bon exemple.

  • L'apprentissage de la musique ou d'un sport: l'acquisition de nouvelles habiletés se fait souvent en utilisant des techniques du conditionnement.

  • Stopper certains comportements indésirables: la modification du comportement est également efficace pour se débarrasser de mauvaises habitudes telles que se ronger les ongles, fumer, etc...

Le façonnement du nouveau comportement

Le béhavioriste Skinner a utilisé le conditionnement par façonnement pour enseigner à des pigeons à jouer au ping-pong.La plupart des exemples cités ci-dessus font référence à l'apprentissage d'un comportement complexe, c'est-à-dire d'un comportement qui ne peut pas se produire spontanément (c'est par exemple le cas de l'habileté à jouer du piano, à parler, etc...). Pour ce type de comportements, l'apprentissage se fait par façonnement.
Cette procédure consiste à renforcer toutes les approximations successives (c'est-à-dire les comportements qui se rapprochent graduellement du but).

Et les résultats sont souvent excellents, parfois même très surprenants. Par exemple, B.F. Skinner, l'instigateur de cette méthode, est parvenu à apprendre à des pigeons à jouer au ping-pong avec leur bec!
Plus sérieusement, le façonnement est généralement utilisée pour dresser des chiens d'aveugles, pour apprendre aux enfants à être propre et à parler, etc...



A lire également :