S'inscrire












Se connecter











Mot de passe oublié?
Accueil > Blog & Vidéos > Sujets originaux de la psycho > La place des potins dans la vie sociale


Auteur :


La place des potins dans la vie sociale


Les ragots jouent un rôle notable dans les sociétés humaines.Cancaner est une activité sociale qui occupe beaucoup de place dans la vie. En effet, les potins concerneraient en moyenne deux tiers de nos conversations quotidiennes ! Et ce passe-temps remonte à la nuit des temps. D'ailleurs, le plus ancien ragot retrouvé est inscrit sur une tablette cunéiforme qui date de 1500 ans avant notre ère ! Il évoquait une histoire de cœur entre un homme puissant et une femme mariée.

Si l'instinct de commérage est tellement ancré dans nos relations sociales, c'est certainement parce qu'il joue un rôle important dans nos liens sociaux, et plus généralement dans les sociétés humaines.


Quel rôle social jouent donc les racontars ?

Même si la médisance est considérée comme un vilain défaut, colporter des informations plus ou moins reluisantes sur nos connaissances permet de renforcer les liens sociaux au sein d'un groupe. Plus précisément, on peut déterminer trois rôles principaux joués par les commérages :

  • Communiquer des informations intéressantes : Echanger des informations verbales au sujet de connaissances communes contribue à la bonne marche du groupe.

  • Etablir et maintenir des règles : Les ragots permettent d'influencer les membres du groupe, et notamment de punir ceux qui se comportent mal. En effet, les médisances peuvent dégrader, voire ruiner la réputation de quelqu'un en quelques phrases.

  • Renforcer les liens sociaux : Communiquer avec son entourage proche au sujet d'autres relations communes semble être au cœur des relations humaines. On peut même aller jusqu'à penser qu'il n'y aurait pas de société sans potins !

Finalement, les ragots seraient le propre des sociétés humaines.


Pourquoi cancaner resserre-t-il les liens sociaux ?

Ecouter ou raconter un potin donne l'impression de se sentir plus proche des personnes avec lesquelles on partage ces informations croustillantes. Cette sensation est déclenchée par l'ocytocine. En effet, cette hormone, qui joue un rôle essentiel dans les interactions sociales et plus particulièrement dans l'attachement affectif, est sécrétée en abondance dans ce type de situation.

Ainsi, par le biais de l'ocytocine, les cancans jouent un rôle déterminant dans la régulation des interactions sociales, mais aussi dans l'établissement et le renforcement des liens entre les membres d'un groupe. Attention toutefois à ce que les effets positifs des racontars ne dégénèrent pas en acharnements, humiliations ou autre lynchages.


Inspiré des travaux de Sylvie Chokron, de Robin Ian MacDonald Dunbar, de Roger Wilkes, de Catherine Molho et de Natascia Brondino.



A lire également :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus