Accueil > Chroniques > Faits d'actualité en psychologie > La sextape ou le porno authentique

Juillet 2016 (Mise à jour: Janvier 2017)

La sextape ou le porno authentique


Le sextaping est un phénomène de plus en plus répandu, qui procure beaucoup de plaisir, mais qui n'est pas sans danger...Depuis quelques années, une nouvelle tendance touchant la sphère intime est en train d'émerger. Il s'agit du sextaping, qui consiste à filmer ses ébats amoureux.
Ainsi, en 2013, environ un quart des Français âgés de 15 à 24 ans reconnaissaient s'adonner à cette pratique ou envisageaient de le faire, tandis qu'aux Etats-Unis, déjà près de la moitié des jeunes de 18 à 24 ans pratiquaient le sexting (c'est-à-dire l'envoi de photos dénudées ou de messages à caractère sexuel).

Désormais accessible au plus grand nombre, le sextaping est devenu une pratique plutôt répandue et qui a fait l'objet de divers scandales, tant dans le milieu du sport (récemment dans celui du football), que dans le monde du show-business avec de nombreuses stars qui ont vu leur vidéo intime circuler sur internet.


Mais pourquoi filmer ses ébats sexuels?

La sextape renvoie naturellement à l'univers pornographique, notamment à la catégorie "amateur". Autrement dit, elle renvoie à une pornographie authentique, loin du plaisir scénarisé et simulé qui transparaît des films professionnels. C'est sans doute cette authenticité qui rend le sextaping attrayant. Sans compter que l'excitation suscitée par le visionnage de vidéos à caractère sexuel est décuplée lorsque les images mettent en scène sa propre personne.

Plus précisément, voici les principales sources de motivation pour s'aventurer dans le tournage de sextapes:

  • La jubilation transgressive due à l'aspect supposé inhabituel de la chose.
  • La jouissance narcissique à s’exhiber, à se mettre en scène, un peu à l'image d'une star du X.
  • La satisfaction de voir l’excitation et le plaisir que l'on procure à son partenaire.
  • Le passage de la posture passive du spectateur à la posture d'acteur, notamment chez les amateurs de vidéos pornographiques.
  • Le don de soi, principalement chez les femmes, en offrant leur nudité à celui qu'elles aiment.
  • Une forme de gratification virile chez les hommes à engager leur partenaire dans une sexualité jugée plus débridée.

Y a-t-il un danger à réaliser des sextapes?

Le sextaping peut très vite tourner au cauchemar lorsque ces vidéos dépassent la sphère privée pour entrer dans la sphère publique. Et c'est parfois ce qui arrive lorsque le couple vole en éclats, car la sex tape risque alors de devenir un instrument de chantage ou de vengeance. Cette pratique porte même un nom: le revenge porn. Elle consiste à diffuser sur le web des sextapes tournées avec son ex. Les conséquences sont évidemment dramatiques...

Par ailleurs, la consommation de pornographie peut parfois devenir une addiction. En effet, les réactions neurochimiques déclenchées par le visionnement de scènes pornographiques sont comparables à celles provoquées par les drogues. Or, étant donné que le plaisir est exacerbé dans le cas des sextapes, le risque de dépendance devrait être plus élevé.

Ainsi, avant de s'adonner au plaisir du sextaping, il est important de bien prendre conscience des conséquences désastreuses qui peuvent s'ensuivre...


Inspiré des travaux de Morgane Xhonneux, de Pascal de Sutter, de l'Ifop, de Jennifer Bossio et de Kristina Hofer.



A lire également :