Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > L'état de grâce

Août 2013 (Mise à jour: Mai 2014)

L'état de grâce


Le flux psychologique (ou état de grâce) est le résultat d'une concentration intense combinée à des émotions positives. Il survient notamment dans la pratique d'un art tel que la musique.Lorsqu'un musicien se surpasse, il n'est pas rare qu'un sourire serein se dessine sur son visage. Il est à la fois détendu et concentré. Sa respiration devient profonde, son rythme cardiaque plus régulier. La mélodie est harmonieuse et fluide, en osmose avec l'artiste. Tout paraît facile et intense à la fois... C'est l'état de grâce.


Comment se caractérise cet état si singulier?

Cet état de conscience particulier survient lorsque le corps et l'esprit sont engagés dans un effort volontaire et optimal, dans le but de réaliser quelque chose d'important et de difficile.
L'individu se sent alors totalement apaisé et entre dans un état transcendantal. C'est un moment de bonheur intense.

Plus précisément, des signes physiologiques accompagnent ce fluide psychologique. On observe alors:

  • une régularisation du rythme cardiaque
  • une diminution de la pression artérielle
  • une respiration plus ample
  • une contraction du grand muscle zygomatique

L'état de grâce a t-il des bienfaits?

Cela fait environ une vingtaine d'années que la notion de fluide (ou de flux) psychique est étudiée dans le domaine de la psychologie, notamment chez les pianistes professionnels. Il s'avère que ces états de relâchement s'apparentent aux ressentis que procurent certaines techniques de relaxation telles que la méditation.
En effet, à l'instar de la pratique de techniques méditatives, la pratique de la musique mobilise l'attention ainsi que les émotions positives. Aussi, de telles émotions associées à une concentration intense favorisent le bien-être ainsi que la santé cardiovasculaire.


Inspiré des travaux de Mihaly Csikszent-mihalyi et de Örjan de Manzano.



A lire également :