Accueil > Blog & Vidéos > Sujets originaux de la psycho > L'ASMR ou les bruits qui apaisent


Auteur :


L'ASMR ou les bruits qui apaisent


Les vidéos ASMR mettent en valeur des bruits de faible intensité pour relaxer et faciliter l'endormissement.Depuis les années 2010, des vidéos bien particulières se propagent sur internet. Il s'agit de clips dits "ASMR" (pour autonomous aensory meridian response ou réponse autonome sensorielle culminante en français). Ces vidéos mettent en valeur des bruits quotidiens de faible intensité, comme une brosse qui glisse doucement sur les cheveux, des chuchotements, un raclement de gorge, des bruits d'essuie-glaces, de clignotants, des tapotements, etc.

Aussi, l'immense succès de ces vidéos est dû à leur pouvoir relaxant et soporifique, voire à leur capacité à soulager la dépression et d'autres maladies psychiques. C'est en tout cas ce qu'affirment les auteurs de ces clips... Car si le terme "ASMR" a une connotation scientifique, en réalité il ne l'est pas du tout.


Alors l'effet relaxant des vidéos ASMR est-il bien réel ?

La plupart des amateurs de clips ASMR décrivent la sensation particulière que ces vidéos déclenchent chez eux. Ils parlent d'un fourmillement qui se propage de la tête à la nuque, jusqu'aux épaules. Et cette sensation est parfois si intense qu'elle peut provoquer des frissons, voire une sorte de transe.

Les scientifiques se sont donc penchés sur ce phénomène curieux. Ils ont ainsi pu vérifier l'effet relaxant de ces bruits chez un grand nombre de participants. Plus précisément, les chercheurs ont pu relever chez ces derniers un ralentissement cardiaque ainsi qu'une augmentation de la conductance cutanée, durant le visionnage de ces films. Ils ont également noté que le chuchotement était le déclencheur principal de l'ASMR, sans doute parce qu'il évoque une intimité particulière.
Cependant, ces résultats doivent être nuancés, car environ un participant sur cinq n'était pas du tout sensible aux bruits de l'ASMR. Certains ont même trouvé ces vidéos énervantes, voire franchement insupportables !


Le potentiel de l'ASMR ne risque-t-il pas d'être surexploité ?

Le stress, le manque de sommeil et les problèmes d'insomnie étant de plus en plus fréquent dans les sociétés industrialisées, les vidéos ASMR, censées détendre et aider à l'endormissement, peuvent être une aide non négligeable, et par conséquent être exploitées en ce sens. Mais il faut rester très prudent quant aux promesses faites sur les bienfaits de l'ASMR, car si ces bruits de faible intensité semblent effectivement clamer et donc faciliter l'endormissement, aucune étude scientifique n'a encore prouvé qu'ils permettaient de soulager la dépression ou d'autres troubles mentaux.

Mais le potentiel de l'ASMR a déjà largement dépassé le marché des aides à l'endormissement pour gagner celui de la publicité. En effet, les messages publicitaires qui nous touchent particulièrement sont traités plus en profondeur par notre cerveau, ce qui créé un lien plus étroit avec le produit. Et certains industriels l'ont bien compris.
C'est par exemple le cas d'Ikea qui a tenté d'exploiter au mieux le potentiel de l'ASMR en proposant des vidéos dans lesquelles ont peut voir et entendre une femme qui caresse des matelas ou étire des draps, ou encore une main qui tapote des lampes et des interrupteurs pendant qu'une voix en susurre le prix. De même, le fabricant de whisky Glenmorangie a publié des clips dans lesquels le logo de la marque apparaît progressivement dans du blé, ou d'autres vidéos dans lesquelles on peut voir et entendre le Single Malt ruisseler sur des glaçons crépitants.

L'exploitation de l'ASMR semble donc sans limite !


Inspiré des travaux de Katja Maria Engel, de Claus-Christian Carbon, de Giulia Poerio, d'Emma Barratt et Nick Davis.



A lire également :