Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par R > La définition de róheim


La définition de Róheim


Géza Róheim, psychanalyste (1891-1953).Géza Róheim est un psychanalyste hongrois. Il est né à Budapest, en 1891. Il est mort à New York, en 1953.


Les travaux de Róheim

Ayant reçu de Sándor Ferenczi sa formation d'analyste, en 1915, et titulaire de la chaire d'anthropologie à Budapest pendant le gouvernement de Béla Kun, Róheim s'est dépeint lui-même comme le premier anthropologue psychanalyste.
Parti des thèmes exposés par Sigmund Freud dans Totem et Tabou (1912), il les a élargis en reconnaissant l'importance des fantasmes pré-œdipiens tels que Melanie Klein les a décrits. Après l'étude sur le terrain, à l'aide d'une méthode psychanalytique, d'un groupe ethnique néoguinéen ayant une structure sociale analogue à celle des Trobriandais analysés par Bronisław Malinowski, il affirme, contrairement aux thèses de ce dernier, l'existence d'une structure œdipienne universelle.
Réfugié aux États-Unis en 1938, Róheim pratique et enseigne la psychanalyse à New York. Il y publie Origine et Fonction de la culture (1943), Héros phalliques et symboles maternels dans la mythologie australienne (1945), Psychanalyse et Anthropologie (1950), Les portes du rêve (1953) et Magie et Schizophrénie (1955).


Autres termes psychologiques :