Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par O > La définition de orthophonie


La définition de Orthophonie


L'orthophonie est une spécialité paramédicale dont l'objet est l'étude et le traitement des troubles du langage, de la parole ou de la voix, quelle que soit leur cause, et quel que soit l'âge du patient.


Les domaines d'intervention de l'orthophoniste

D'une manière générale, l'intervention de l'orthophoniste est consécutive à une décision médicale, fréquemment prise en équipe pluridisciplinaire. L'orthophoniste est concerné par un éventail pathologique très étendu, touchant à plusieurs spécialités médicales. Par conséquent, sa pratique est très différente selon qu'il intervient dans un service hospitalier spécialisé en otorhino-laryngologie, en neurologie ou bien dans une équipe médico-psychologique.
Les compétences de l'orthophoniste doivent donc s'étendre des sciences humaines à la pédagogie, en passant par la psychologie et la neurologie. Elles s'acquièrent en trois ans d'études supérieures. Les orthophonistes peuvent intervenir à tous les âges de la vie.


L'orthophoniste chez l'enfant

Chez le jeune enfant, les moyens de dépistage des handicaps sensoriels (surdité, cécité), de l'infirmité motrice cérébrale permettent des rééducations orthophoniques plus précoces. Par exemple, la prise en charge de l'enfant sourd est préconisée par certains pour lui permettre l'accès au monde sonore et à la production vocale après appareillage et éducation sonore.
L'orthophoniste intervient également chez l'enfant non handicapé sensoriel qui présente un retard de langage ou des difficultés dans l'expression orale en faisant la part des troubles de la compréhension et de la réalisation du langage. Le bilan se situe alors dans le cadre de l'évaluation médico-psychologique, qui cherche à déterminer l'origine des difficultés de communication et de fonctionnement de l'enfant et/ou de sa famille. Si l'orthophoniste constate un retard massif du développement du langage, une décision thérapeutique pourra être prise au sein de l'équipe, compte tenu des données de l'anamnèse, de la personnalité des parents et de leurs relations avec l'enfant et son symptôme. La rééducation pourra être axée sur le sens du rythme, de la détente corporelle ou sur les acquisitions des structures syntaxiques ou l'évocation des mots. Le bégaiement ne doit pas être négligé. De même, l'orthophoniste peut collaborer à la prise en charge des difficultés d'apprentissage de la lecture et de l'écriture des enfants scolarisés dès le cours préparatoire.


L'orthophoniste chez l'adulte

Chez l'adulte, l'orthophoniste est appelé à rééduquer les patients victimes d'aphasie, c'est-à-dire qui ont perdu l'usage de la parole, à la suite d'une atteinte neurologique. En oto-rhino-laryngologie, l'orthophoniste intervient au décours de la chirurgie des dysphonies ou auprès des laryngectomisés. Enfin, les indications de l'orthophonie chez la personne âgée sont de plus en plus larges en vue d'améliorer le dépistage et le traitement des troubles de l'audition, de la voix et du langage.


Autres termes psychologiques :