Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par O > La définition de ontogenèse


La définition de Ontogenèse



L'ontogenèse en éthologie et en biologie

En éthologie, l'ontogenèse désigne l'ensemble des processus de développement d'un individu depuis l'œuf fécondé jusqu'à la réalisation de son phénotype. Elle débute dès les premières divisions de la cellule œuf, couvre toute la période embryonnaire, et se poursuit jusqu'à la formation de l'individu adulte et, par extension, jusqu'à la mort.
La construction ontogénétique du phénotype comportemental peut traverser des périodes dites critiques (ou sensibles), au cours desquelles des acquisitions spécifiques peuvent être réalisées en un temps très bref. Elle est le résultat, à chaque instant de la vie, d'une combinaison indissociable des processus de maturation et d'épigenèse.


L'ontogenèse au plan développemental

Au plan développemental, l'ontogenèse correspond à la construction de l'individu. Le développement biologique et comportemental entraîne cette construction progressive, notamment dans le domaine de la formation de la personnalité et dans l'acquisition des instruments de la connaissance.
La position de la psychologie génétique, qui considère le développement comme une ontogenèse, implique deux propositions:

  • Toute conduite stabilisée résulte d'une construction progressive et ne peut être comprise indépendamment de ce processus, dont elle constitue l'aboutissement.
  • L'âge chronologique est une variable indépendante de type particulier. Il est porteur d'organisations comportementales spécifiques et peut être considéré comme étape psychologique.

Les explications ontogénétiques s'appliquent en principe à tous les domaines psycho-biologiques. Toutefois, elles se sont appliquées, de manière privilégiée, à la formation de la personnalité et à l'élaboration des connaissances. Elles ont en commun une conception particulière du rôle de l'expérience: celui-ci ne prend jamais effet uniquement sur la répétition, mais sur une interaction avec l'activité de l'individu. Elles postulent que cette interaction est structurante.


Autres termes psychologiques :