Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par P > La définition de phylogenèse


La définition de Phylogenèse


La phylogenèse désigne les études des processus d'évolution des espèces animales et végétales au cours du temps. Les espèces représentent des ensembles d'individus possédant des caractères morphogénétiques communs. Aussi, il n'est pas étonnant qu'on ait cherché dans les explications de la phylogenèse des principes également explicatifs de l'ontogenèse.


L'histoire de la phylogenèse

C'est à la fin du XIXe siècle que, sous l'influence des théories évolutionnistes, en particulier du darwinisme, cette conception s'est le plus clairement exprimée en psychologie, avec plus que des nuances suivant les auteurs. L'ensemble le plus radical en est la théorie d'Ernst Haeckel, qui voyait dans le développement embryologique humain une récapitulation des étapes du développement des espèces, tirant argument, par exemple, de la présence transitoire et archaïque de branchies chez l'embryon. D'autres auteurs, comme Stuart Hall, Alexander Bain, James Baldwin, ont seulement sélectionné parmi les notions phylogénétiques quelques notions applicables au développement individuel: celle de sélection a été, sans doute, la plus répandue.
Les néodarwiniens ont ensuite popularisé les concepts de phénocopie (modification phénotypique non héréditaire) et de chréode (ligne d'évolution permettant de prédire la création de phénotypes efficaces) qui peuvent être utilisés à l'échelle individuelle.
Enfin, sous l'influence plus récente des modèles environnementalistes, qui soulignent combien les conditions écologiques ont été déterminantes dans les transformations évolutives, le comportement apparaît, ainsi que l'a exposé Jean Piaget, en 1973, comme un moteur de l'évolution.


Autres termes psychologiques :