S'inscrire












Se connecter











Mot de passe oublié?
Accueil > Tests psychologiques et outil de diagnostic > Comparer des troubles psychiques > Comparaison de: l'ergomanie (dépendance au travail), la personnalité évitante, la dysmorphophobie, le hikikomori

Autre comparaison:






Comparaison de: l'ergomanie (dépendance au travail), la personnalité évitante, la dysmorphophobie, le hikikomori


Les symptômes partagés

Parmi les troubles psychiques sélectionnés, les symptômes les plus partagés sont:

  • défaut d'estime de soi : 3 troubles psychiques partagent ce symptôme (l'ergomanie (dépendance au travail), la personnalité évitante, la dysmorphophobie).
  • anxiété : 3 troubles psychiques partagent ce symptôme (l'ergomanie (dépendance au travail), la dysmorphophobie, le hikikomori).
  • repli sur soi : 3 troubles psychiques partagent ce symptôme (l'ergomanie (dépendance au travail), la personnalité évitante, le hikikomori).
  • peur du rejet : 2 troubles psychiques partagent ce symptôme (l'ergomanie (dépendance au travail), la personnalité évitante).
  • évitement : 2 troubles psychiques partagent ce symptôme (la personnalité évitante, le hikikomori).

La représentation graphique de la similitude entre ces troubles psychiques

Voici la représentation graphique de la similitude et de la différence entre les trois troubles psychologiques selectionnés. Ainsi, plus les pathologies partagent de symptômes, plus elles sont proches sur le graphique, et inversement.

Comparaison de: l'ergomanie (dépendance au travail), la personnalité évitante, la dysmorphophobie, le hikikomori

Ainsi, le graphique ci-dessus montre que l'ergomanie (dépendance au travail) et la personnalité évitante sont les troubles psychiques les plus proches, c'est-à-dire qu'ils partagent le plus de symptômes.
Ensuite, viennent l'ergomanie (dépendance au travail) et la dysmorphophobie. Ces troubles psychiques sont relativement proches.

En revanche, les distances importantes entre la personnalité évitante et la dysmorphophobie ainsi que la dysmorphophobie et le hikikomori, indiquent que ces pathologies mentales ont peu de symptômes en commun.


En savoir plus sur ces pathologies mentales

Davantage d'informations sur ces troubles psychologiques sont accessibles via les liens suivants:


◄ Précédent | | Suivant ►

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus