Accueil > Chroniques > Troubles psychologiques et pathologies mentales

Troubles psychologiques et pathologies mentales



Page : 1- ... -4-5-6-7-8

Le syndrome de la fatigue chronique et quelques idées reçues

La fatigue chronique : un syndrome en manque de reconnaissance Mars 2016
Les personnes souffrant de fatigue chronique sont souvent incomprises. En effet, ce syndrome à tendance à être confondu avec une dépression et est souvent traité comme telle. Pourtant, la fatigue chronique n'est pas liée à un manque de volonté et une perte de plaisir. Il s'agit d'un épuisement physique chronique qui serait causé par un dérèglement du système immunitaire...


Le trouble bipolaire (ou psychose maniaco-dépressive)

Le trouble bipolaire: symptômes et origine  Avril 2013
Ce trouble de l'humeur est marqué par l'alternance d'épisodes maniaques (hyperactivité, omnipotence, etc...) et d'épisodes dépressifs. Des facteurs génétiques et environnementaux seraient impliqués soit dans l'expression, soit dans le déclenchement de la maladie.


Le trouble de la conscience corporelle: un déficit de l'intéroception

Le trouble de l'intéroception: des sensations corporelles altérées Août 2013
La conscience intéroceptive est la capacité à interpréter les signaux de froid, de soif, de fatigue, etc... Cette sensibilité varie d'un individu à l'autre. Mais, pour certaines personnes, leur intéroception est véritablement altérée. De fait, leur image corporelle est dégradée, ce qui risque de provoquer des troubles dysmorphiques ou des troubles du comportement alimentaire.


Les confabulateurs: des menteurs honnêtes

La confabulation ou le mensonge honnête Septembre 2013
Contrairement aux mythomanes, les fabulateurs sont honnêtes. En somme ils mentent de manière inconsciente... et leur faux souvenirs sont parfois totalement grotesques. Comment est-ce possible et quelle est l'origine de ce trouble?


Les crises d'épilepsie et les pertes de conscience

La crise d'épilepsie ou la conscience altérée Août 2015
Les crises d'épilepsie se caractérisent par une altération de l'état de conscience des patients. Toutefois, cette dégradation de la conscience est plus ou moins forte selon les régions cérébrales concernées. Mais comment expliquer ces pertes totales ou partielles de la conscience?


Les dessous de l'avarice

L'avarice, ce vilain défaut ! Juillet 2015
Si les avares sont généralement mal acceptés, c'est certainement à cause de leur tendance à accumuler leur argent de façon égoïste et contre-productive, à la limite de l'absurde. Mais comment expliquer cette addiction à l'argent et cette incapacité à jouir d'autre chose?


Les diverses formes du trouble anxieux et leurs similitudes

L'anxiété : des symptômes multiples et des causes incertaines Octobre 2011
Bien que l'anxiété puisse prendre des formes spécifiques (état de stress post-traumatique, anxiété généralisée, attaque de panique...), il existe un socle commun de symptômes. Quels sont-ils et quelles sont les causes de ce trouble anxieux?


Les effets étonnants d'un cerveau divisé...

Quand le cerveau est coupé en deux... Octobre 2016
Les deux hémisphères du cerveau communiquent ensemble grâce à des faisceaux de fibres nerveuses, afin de produire des pensées et des comportements cohérents. Mais il arrive parfois que la connexion soit rompue, laissant alors chaque hémisphère libre de s'engager dans une action qui lui est propre. Un tel phénomène est très impressionnant à observer...


Les effets négatifs du stress urbain sur la santé mentale

Le stress urbain et ses répercussions sur la santé mentale Septembre 2013
Grandir et vivre dans un grand centre urbain augmenterait le risque de développer certains troubles mentaux tels que l'anxiété, la dépression et même la schizophrénie. En effet, le stress urbain modifierait l'activité de certaines zones du cerveau, lesquelles jouent un rôle notable dans ces maladies mentales...


Les répercussions de l'obésité sur le cerveau

L'effet néfaste de l'obésité sur le cerveau Mars 2016
Selon une étude récente, les dommages de l'obésité iraient au-delà de la santé physique et psychique. En effet, elle endommagerait également le cerveau en altérant les connexions entre les neurones, provoquant ainsi une atrophie d'une partie du cerveau. Cette dégradation aurait pour conséquence une diminution des capacités cognitives telles que le repérage spatial, la mémorisation, etc...



Page : 1- ... -4-5-6-7-8