Accueil > Chroniques > Troubles psychologiques et pathologies mentales

Troubles psychologiques et pathologies mentales



Page : 1- ... -4-5-6- ... -8-9

La triade noire : de sombres personnalités

La triade noire : de redoutables traits de personnalité Novembre 2015
La triade noire regroupe les trois traits de personnalité à la base des comportements égoïstes et sans scrupules. Aussi, ces traits de caractère s'expriment de façon très marquée chez chez certains individus, lesquels sont alors particulièrement redoutés. Néanmoins, malgré le caractère néfaste de ces personnalités triadiques, celles-ci peuvent devenir une force positive en situation de crise...


La trichotillomanie ou le besoin de s'arracher les cheveux

Quand s'arracher les cheveux devient une pulsion irrépressible Octobre 2011
La trichotillomanie se caractérise par un besoin impérieux de s'arracher les cheveux. Les personnes souffrant de ce trouble risquent peu à peu de s'isoler en tentant de cacher par tous les moyens les parties chauves de leur crâne. Mais quelles sont les causes de cette maladie et peut-on la soigner?


Le délire d'illusion des sosies de Capgras

Le syndrome de Capgras ou l'illusion des sosies Septembre 2015
Le délire d'illusion des sosies se caractérise par l'impression que ses proches ont été remplacés par des sosies malintentionnés. En fait, le cerveau du patient qui en souffre ne parvient plus à connecter les zones de reconnaissance des visages avec les régions émotionnelles. D'où la capacité du patient de reconnaître les visages sans éprouver l'émotion qui lui était autrefois associée...


Le hikikomori : quand le retrait social devient pathologique

Le retrait social total : un phénomène emergeant chez les jeunes Mars 2013
S'isoler, se cloîtrer au point de ne plus sortir de son domicile pendant plusieurs années, est le choix de certains adolescents ou jeunes adultes. Ce replis social pathologique, appelé hikikomori, est un phénomène de plus en plus répandu (notamment au Japon). Des facteurs socioculturels expliqueraient en partie ce comportement.


Le lien entre la douleur chronique et le traumatisme psychique

Quand un psychotraumatisme provoque une douleur chronique... Mars 2017
Environ 85% des douleurs chroniques sont causées par un traumatisme psychique. Aussi, ces douleurs peuvent se manifester de nombreuses années plus tard. Or, ce décalage temporel rend l'identification du lien entre douleur et psychotraumatisme particulièrement difficile. Néanmoins, plusieurs symptômes peuvent être repérés...


Le plaisir déroutant des sadiques

Le sadisme : un plaisir déconcertant Juillet 2016
De manière générale, nous éprouvons un sentiment désagréable face à la souffrance d'autrui. Cependant, certaines personnes éprouvent au contraire du plaisir à infliger des sévices douloureux à leurs victimes. Mais que se passe-t-il dans leur cerveau? Par ailleurs, il existe une forme atténuée du sadisme qui serait assez répandue...


Le sadomasochisme : une pratique de plus en plus envisagée

Le sadomasochisme : un trouble psychique ? Août 2017
Longtemps considéré comme une pathologie mentale, le sadomasochisme est aujourd'hui perçu comme une pratique sexuelle envisageable par de plus en plus de gens. Aussi, les études menées sur les sadomasochistes concluent que cette tendance sexuelle, loin d'être un trouble psychique, serait simplement liée à un trait psychologique particulier : la recherche de sensation.


Le stress : une alerte au comportement inadapté ?

Le stress : signe d’une adaptation obsolète ? Juillet 2011
Eviter le stress à tout prix afin de réduire l’état de tension dans lequel il nous place est naturel. Mais comment faire ? Comprendre pourquoi et comment le cerveau génère le stress permet une meilleure interprétation et une meilleure gestion de celui-ci.


Le syndrome d'hubris ou la maladie du pouvoir

Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure Décembre 2012
Le pouvoir serait une maladie? Peut-être bien... En effet, un trouble de la personnalité: le syndrome d'hubris se contracterait uniquement à l'exercice du pouvoir. Ce trouble mental ce manifeste par un orgueil démesuré, un égotisme, un sentiment de toute puissance, une obsession de sa propre image, etc...


Le syndrome de Charles Bonnet : des hallucinations sans délire

Les hallucinations lucides ou le syndrome de Charles Bonnet Novembre 2018
Toutes les hallucinations ne sont pas forcément accompagnées de délire. C'est notamment le cas du syndrome de Charles Bonnet qui se caractérise par des hallucinations visuelles sans délire. En fait, ces patients souffrent généralement d'une grave déficience visuelle qui incite leur cerveau à produire lui-même les informations que leurs yeux ne sont plus capables de lui envoyer...



Page : 1- ... -4-5-6- ... -8-9