S'inscrire












Se connecter











Mot de passe oublié?
Accueil > Blog & Vidéos > Sujets originaux de la psycho > Métamémoire : pourquoi il est important de bien connaître sa mémoire


Auteur :


Métamémoire : pourquoi il est important de bien connaître sa mémoire


La métamémoire est une aptitude cognitive qui consiste à connaître les limites et le fonctionnement de sa propre mémoire.Les connaissances que nous avons de notre mémoire, c'est-à-dire de notre façon d'apprendre et de nos capacités mnésiques, est une aptitude appelée métamémoire. Celle-ci est dissociée de la mémoire elle-même. Ainsi, on peut avoir une très bonne mémoire et une mauvaise métamémoire et inversement.

La métamémoire est très utile dans la vie quotidienne. En effet, connaître les forces et les faiblesses de sa mémoire permet d'éviter des situations d'oubli (par exemple, en préparant une liste de courses pour éviter d'oublier des produits), d'améliorer ses stratégies d'apprentissage (par exemple, en travaillant au calme pour mieux se concentrer), et par conséquent d'optimiser ses capacités mnésiques. Ainsi, une bonne métamémoire va de pair avec de meilleures performances d'apprentissage.


Comment fonctionne la métamémoire ?

Trois principales composantes cognitives assurent le fonctionnement de la métamémoire. Les voici :

  • Les connaissances métacognitives : Il s'agit des croyances et des opinions que nous avons sur l'apprentissage et la mémorisation. Ce sont le plus souvent des savoirs généraux, comme le fait de savoir que la mémoire se détériore avec l'âge. Mais il peut aussi s'agir de nos propres idées sur notre façon d'apprendre ou sur nos difficultés de mémorisation (par exemple, savoir que l'on a du mal à mémoriser les trajets). Aussi, ces croyances sont parfois erronées. Par exemple, nous avons tendance à croire que l'on mémorise mieux les mots imprimés en gros caractères. Or, il s'avère que la taille des lettres n'a quasiment aucune influence sur la mémorisation.

  • Les processus de surveillance métacognitifs : Il s'agit des estimations, des prédictions et des évaluations que nous faisons sur nos propres processus d'apprentissage et de mémorisation. Ces mécanismes entrent en jeu, par exemple, lorsqu'un étudiant constate qu'il n'est pas capable de restituer les informations principales de son cours, ou encore lorsqu'un élève s'aperçoit qu'il ne parvient pas à mémoriser un texte car il ne comprend pas certains mots.

  • Les processus de contrôle métacognitifs : Ils permettent de réguler notre apprentissage et notre mémorisation. Ces processus entrent en jeu, par exemple, lorsqu'un étudiant décide d'arrêter de potasser son cours ou au contraire de poursuivre son étude, voire de changer de stratégie d'apprentissage. Ainsi, ces processus sont souvent les conséquences directes des processus de surveillance métacognitifs.

Nous utilisons quotidiennement ces mécanismes métacognitifs, le plus souvent sans même en avoir conscience.


La métamémoire évolue-t-elle avec l'âge ?

La métamémoire se développe très tôt. En effet, dès l'âge de 3 ans les enfants ont déjà une bonne connaissance de leur mémoire et de la façon dont elle fonctionne. Puis avec l'entrée à l'école, leur métamémoire se perfectionne encore, sans doute parce qu'ils parviennent de mieux en mieux à adopter les bonnes stratégies d'apprentissage. Cependant, il faut attendre l'arrivée à l'âge adulte pour que la métamémoire soit pleinement développée.

Enfin, contrairement à la mémoire, la métamémoire est préservée du déclin cognitif lié au vieillissement. Ainsi, elle reste intacte jusqu'à un âge avancé. D'ailleurs, les personnes âgées sont généralement bien conscientes de leurs difficultés à mémoriser les choses et utilisent des stratégies ou des outils pour pallier ces lacunes (par exemples, elles utilisent des post-its, notent les dates d'anniversaire dans un calendrier, etc.).


Inspiré des travaux de Monika Undorf, de Kazuhiro Ohtani, de Tetsuya Hisasaka, de Wolfgang Schneider et de Christopher Hertzog.



A lire également :




Utilisation des cookies

carnets2psycho et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts, pour évaluer leurs performances et mesurer l'audience.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.