S'inscrire












Se connecter











Mot de passe oublié?
Accueil > Blog & Vidéos > Sujets originaux de la psycho > Des cheveux blancs dus au stress...


Auteur :


Des cheveux blancs dus au stress...


Les cheveux blancs qui apparaissent suite à une période de stress intense peuvent retrouver leur couleur d'origine une fois le calme revenu.Avec l'âge, les cheveux ont tendance à blanchir. Mais il arrive aussi parfois que la dépigmentation des cheveux soit la conséquence d'un stress intense. L'expression "Se faire des cheveux blancs" prend alors tout son sens.
Mais dans ce cas, si le stress est temporaire, les cheveux et les poils semblent pouvoir retrouver leur couleur d'origine une fois le calme revenu. C'est en tout cas ce qui a été observé chez certaines personnes.


Comment expliquer ce blanchement capillaire lié au stress ?

La synthèse de pigments de mélanine (la molécule qui colore les cheveux et les poils) dépend de l'apport énergétique (nutriments consommés par les cellules qui produisent le cheveu, dioxygène, etc.), mais aussi de la concentration de certaines hormones, notamment l'hormone du stress. Ainsi, ces fluctuations énergétiques et hormonales influenceraient la coloration des cheveux.

Aussi, lorsque ce phénomène de blanchiment capillaire se produit au cours d'une période de stress intense, le cuir chevelu dans sa globalité perd sa couleur. Puis une fois le stress retombé, l'ensemble des cheveux et des poils retrouvent leur couleur d'origine de façon synchrone. Le blanchiment des cheveux serait donc réversible !


Cette réversibilité est-elle systématique ?

Les cheveux blancs ne finissent pas toujours par retrouver leur couleur d'origine. En effet, cette réversibilité se produit généralement lorsque le blanchiment capillaire est assez récent. De fait, les cheveux devenus blancs depuis plusieurs années risquent de ne plus jamais retrouver leur couleur d'antan.

Il est également possible que cette réversibilité ne concerne qu'une partie de la population. En effet, les études menées sur le sujet sont encore très récentes et ont été effectuées auprès d'échantillons restreints et donc pas tout à fait représentatifs de la population générale. D'autres recherches avec des échantillons plus larges devront donc être menées pour le savoir.


Inspiré des travaux d'Ayelet Rosenberg, de Shannon Rausser, de Sybille Buloup et de Matin Picard.



A lire également :




Utilisation des cookies

carnets2psycho et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts, pour évaluer leurs performances et mesurer l'audience.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.