S'inscrire












Se connecter











Mot de passe oublié?
Accueil > Blog & Vidéos > Sujets originaux de la psycho > L'humilité : un signe d'intelligence


Auteur :


L'humilité : un signe d'intelligence


Certaines personnes sont tellement sûres d'elles, qu'elles ont tendance à dénigrer les avis contraires aux leurs, considérant leur opinion comme bien supérieure à celle des autres.
Ce manque d'humilité teinté d'arrogance, conjugué au refus de s'intéresser aux avis contraires, n'est évidemment pas sans conséquence sur leurs relations sociales. C'est pourquoi elles auraient sans doute à y gagner en devenant plus humbles.


Mais les je-sais-tout ont-ils tort pour autant ?

Ces dernières années, le nombre grandissant d'ouvrages vantant les mérites de la confiance en soi peut laisser penser qu'après tout, ces individus ont peu être raison de ne pas douter un seul instant de leurs connaissances.
Pour autant, il est important de ne pas basculer dans un excès de confiance en soi. En effet, les personnes un peu trop campées sur leurs positions, et qui ont tendance à dénigrer les compétences, le caractère, voire le statut des interlocuteurs qui ne partagent pas leur avis, ont plus à y perdre qu'à y gagner. Sans compter que ce manque de modestie les pousse même parfois à prétendre connaitre des choses qui n'existent pas !

Et puis, comment savoir ce qui nous reste à apprendre si l'on ignore l'étendue de notre propre ignorance ? C'est pourquoi il est important de douter de nos connaissances. D'ailleurs, l'humilité est fortement liée à d'autres qualités telles que :

  • l'ouverture d'esprit
  • la curiosité intellectuelle
  • les capacités d'apprentissage
  • la mémoire
  • le discernement
  • les capacités d'analyse
  • la générosité
  • la gratitude

Pourtant être sûr de soi peut être préconisé dans certaines circonstances ?

Certains statuts, notamment celui de leader, peuvent laisser penser qu'un excès d'assurance est préférable à une attitude modeste. Pourtant, il s'avère que la créativité des salariés est fortement corrélée au degré d'humilité de leur leader. En effet, en reconnaissant ses erreurs et en favorisant la prise de conscience des problèmes et des améliorations à apporter, les leaders favorisent l'ouverture d'esprit et la créativité des salariés. Car pour être créatifs, ces derniers doivent pouvoir remettre en question, non seulement leur point de vue, mais aussi celui de leurs collègues.


Inspiré des travaux de Sylvie Chokron, de Matthew Stanley, de Samantha Deffler, d'Elizabeth Krumrei-Mancuso, d'Elliott Kruse, de Julie Juola Exline et de Jia Hu.



A lire également :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus