S'inscrire












Se connecter











Mot de passe oublié?
Accueil > Blog & Vidéos > Sujets originaux de la psycho > Attention, mémoire et multitâche numérique...


Auteur :


Attention, mémoire et multitâche numérique...


Le multitâche numérique semble altérer de façon durable la mémoire épisodique et affaiblir les ressources attentionnelles.Nous utilisons de plus en plus souvent plusieurs formes de médias numériques simultanément. Par exemple, nous pouvons très bien jeter un coup d'œil sur le fil d'actualité de nos réseaux sociaux préférés (Facebook, Instagram, etc.), tout en regardant la télévision... jusqu'à ce qu'une notification d'une messagerie instantanée retentisse et attire toute notre attention.

Pourtant, cette existence hyperconnectée ne semble pas adaptée au fonctionnement de notre cerveau. En effet, celui-ci est conçu pour traiter des grandeurs physiques (par exemple, les sons, la température, la luminosité, les formes visuelles...).
Or, ces informations de type analogique sont bien différentes des informations numériques qui envahissent de plus en plus notre quotidien. Aussi, cette tendance au multitâche numérique pourrait avoir des conséquences néfastes et durables sur nos capacités cognitives.


Comment le multitâche médiatique impact-il nos capacités cognitives ?

La pratique du multitâche numérique semble affecter nos ressources attentionnelles ainsi que notre mémoire. D'ailleurs, cette baisse d'attention est marquée par une diminution du diamètre de la pupille, tandis que la perte de mémoire est marquée par une diminution de l'activité des régions cérébrales impliquées dans la mémoire épisodique, c'est-à-dire la mémoire qui permet de se rappeler des événements précis du passé.

Plus précisément, l'usage multiple et alterné de nombreux supports média est lié à une dégradation de notre capacité à maintenir un haut niveau d'attention, ce qui aurait pour conséquence une dégradation de notre mémoire épisodique. Ainsi, les multitaskers médiatiques auraient une mémoire altérée car leur capacité d'attention soutenue serait affaiblie.


Le multitâche numérique serait donc particulièrement néfaste pour notre attention ?

Pour être tout à fait exact, le lien observé par les scientifiques entre multitâche médiatique et dégradation des ressources attentionnelles n'est pour l'instant que de nature corrélationnelle. C'est-à-dire qu'une relation de cause à effet n'a pas encore été mise en évidence. Ainsi, on ne sait pas encore de façon certaine si le multitâche médiatique provoque effectivement une baisse de l'attention ou si les personnes ayant une attention et une mémoire plus faibles sont plus enclines à pratiquer le multitâche numérique.

Par ailleurs, il serait également intéressant de savoir si certains médias numériques spécifiques sont particulièrement dommageables au cerveau, et si des exercices d'entrainement pourraient remédier à la diminution des ressources attentionnelles et de la mémoire.


Inspiré des travaux de Bret Stetka, de Kevin Madore et d'Anthony Wagner.



A lire également :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus