S'inscrire












Se connecter











Mot de passe oublié?
Accueil > Blog & Vidéos > Troubles psychologiques > L'agression passive ou la manipulation insidieuse


Auteur :


L'agression passive ou la manipulation insidieuse


Les passifs-agressifs refusent d'accomplir certaines tâches sans jamais manifester clairement leur refus.Certaines personnes parviennent à se soustraire à ce qu'on attend d'elles sans jamais s'opposer ouvertement, ni même afficher leur colère. En effet, elles utilisent une stratégie passive-agressive qui consiste à privilégier le silence et les faux-semblants pour affecter autrui ou pour l'amener à faire des choses qu'il ne ferait pas volontairement.

Par exemple, plutôt que de refuser ouvertement la sollicitation d'un collaborateur pour traiter un dossier important, ces individus auront plutôt tendance à refuser cette requête en donnant l'impression qu'ils sont sincèrement disposés à le faire, mais que malheureusement c'est impossible pour une raison indépendante de leur volonté.
Ainsi, en avançant un mensonge qui peut être difficilement réfuté, le passif-agressif rend l'autre personne impuissante et l'amène à faire des choses qu'elle ne veut pas faire (comme se tourner vers quelqu'un d'autre pour traiter le dossier).


La stratégie passive-agressive est-elle vraiment efficace ?

Nous pratiquons tous plus ou moins la manipulation et le mensonge. Et les individus socialement très compétents sont souvent de bons manipulateurs qui atteignent des objectifs que beaucoup ne parviennent pas à atteindre. Ainsi, la question n'est pas de savoir si la manipulation est un problème, mais plutôt à quelle fréquence elle le devient.

En effet, à force d'exploiter les autres, les choses risquent de dégénérer au fil du temps. Car en ayant trop souvent recours à ce type de stratagème, on finit par ne plus être cru. Il est donc important d'utiliser une stratégie passive-agressive à petites doses.


Que se passe-t-il quand la mauvaise foi devient évidente ?

Un comportement passif-agressif devient problématique lorsque la personne déploie ces stratégies à la moindre occasion et se montre incapable de les réguler. En effet, son entourage finit alors par penser que cette personne n'est pas fiable, qu'elle fuit ses responsabilités et manipule volontiers les autres. Cet individu risque alors d'être étiqueté comme un lâcheur.

Plus précisément, lorsqu'on se trouve face à une personne qui recourt à une stratégie passive-agressive de façon récurrente, on ressent généralement un malaise. Il est alors nécessaire de lui faire part de cette impression désagréable de ne pas être pris au sérieux, tout en restant amical et ouvert. Il est également important de ne rien insinuer, car la stratégie utilisée fait qu'on ne peut rien prouver.
Ainsi, en exprimant nos préoccupations sans pour autant blâmer l'individu en question, la situation devrait s'améliorer. Car même si la personne passive-agressive réfutera très probablement nos soupçons, elle saura désormais qu'elle est démasquée et qu'elle ne pourra plus poursuivre son petit manège.


Inspiré des travaux de Rainer Sachse, de Lisa McKee, de Nora Johnson et de Thomas Klee.



A lire également :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus