S'inscrire












Se connecter











Mot de passe oublié?
Accueil > Blog & Vidéos > Sujets originaux de la psycho > Le besoin d'accomplissement face au besoin de sécurité


Auteur :


Le besoin d'accomplissement face au besoin de sécurité


La pyramide de Maslow représente les besoins humains sous forme de hiérarchie.Dans les années 1950, le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins humains. Celle-ci est généralement représentée sous forme de pyramide, appelée pyramide de Maslow.

Pourtant, plutôt que de concevoir un axe vertical sur lequel s'empileraient les besoins humains en partant des plus basiques pour s'élever vers ceux ayant trait à la réalisation de soi, Maslow insistait sur la nécessité de regrouper ces besoins en deux grandes catégories qui gagneraient à s'intégrer l'une à l'autre : d'un côté, les besoins D (pour Deficiency) motivés par les manques et les carences, et d'un autre côté, les besoins B (pour Being) basés sur une logique de croissance.


Comment se caractérisent les besoins D ?

Les besoins de la catégorie D sont associés aux carences. Cela peut-être un maque de nourriture, d'affection, de sécurité, d'estime de soi ou d'appartenance. Ainsi, moins ces besoins sont satisfaits, plus nous avons tendance à déformer la réalité en voyant des manques là où il n'y en a pas. Par exemple, une personne dont le besoin de respect n'a pas été satisfait tend à voir des manques de considération partout.
De plus, les besoins D nous incitent à utiliser différents mécanismes de défense pour nous protéger de la souffrance. En somme, les besoins D reposent sur une logique défensive et sont donc axés sur la sécurité. Parmi les besoins D, on retrouve principalement :

  • Avoir des opinions respectés.
  • Posséder de belles choses.
  • Etre admiré.
  • Etre connu par de nombreuses personnes.
  • Réussir financièrement.
  • Etre apprécié.
  • Avoir un emploi bien rémunéré.

Comment se caractérisent les besoins B ?

Les besoins de la catégorie B relèvent d'une logique de croissance tels que la transcendance ou la réalisation de soi. Ainsi, plutôt que d'être guidé par la peur, la suspicion ou l'anxiété, les objectifs de la catégorie B tendent vers une acceptation et un amour de soi-même et des autres. Voici les principaux besoins B :

  • Aider ceux qui en ont besoin.
  • Montrer de l'affection à ses proches.
  • Se sentir aimé par son entourage.
  • Etre accepté pour ce que l'on est.
  • Contribuer à quelque chose de durable.
  • Améliorer la vie des autres.
  • Aider à améliorer le monde.

Aussi, malgré les nombreux obstacles à la pleine réalisation de soi, Maslow estime que nous sommes tous capables de nous réaliser, même si la majorité d'entre nous ne le fait pas en raison des carences et des manques qui nous empêchent d'aller de l'avant. Cependant, lorsque nous sommes libérés de l'anxiété, de la peur et de la culpabilité, alors nous avons naturellement tendance à nous diriger vers la réalisation de soi, mais aussi vers la bonté, l'altruisme et la générosité.

Par ailleurs, les contextes culturel, sanitaire, etc. jouent également un rôle déterminant dans la réalisation des objectifs de croissance. Par exemple, la pandémie de covid-19 a développé un climat d'insécurité et d'anxiété propice à des besoins de protection et de repli. Ainsi, en situation de crise ou de souffrance, nous nous consacrons davantage à la satisfaction des besoins D. Mais avec le temps, les besoins B s'imposent naturellement pour nous permettre de nous accomplir.


Inspiré des travaux de Scott Barry Kaufman, d'Abraham Maslow, de Carl Rogers, de Kennon Sheldon, de Reena Govindji et de Alex Linley.



A lire également :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus