S'inscrire












Se connecter











Mot de passe oublié?
Accueil > Blog & Vidéos > Sujets originaux de la psycho > Comment résister aux tentations ?


Auteur :


Comment résister aux tentations ?


Le contrôle de soi, et plus précisément la capacité de résister à une tentation immédiate au profit d'un bénéfice plus important à long terme, est essentielle pour la réussite scolaire, professionnelle, sociale et personnelle.
Or, une telle maîtrise de soi nous fait souvent défaut. En effet, nous sommes souvent confrontés à des conflits motivationnels, c'est-à-dire au fait de faire quelque chose en ayant très envie de faire autre chose à la place.

Une solution serait alors d'essayer de développer notre self-control. Mais cette démarche est assez difficile. Une autre solution, plus accessible, consisterait à essayer de minimiser les tentations. Pour cela, différentes stratégies peuvent être mises en œuvre.


Mais d'abord, comment réagissons-nous face à une tentation ?

Le processus mental par lequel nous craquons ou résistons à une tentation est assez bref. En effet, il ne dure que quelques secondes. Aussi, on peut identifier quatre grandes étapes pendant ce laps de temps:

  1. La mise en situation : Par exemple, nous nous installons devant notre ordinateur pour travailler.
  2. La distraction : Notre attention est attirée par certains éléments. Par exemple, une notification d'un réseau social retentie soudainement sur notre smartphone et nous déconcentre.
  3. L'évaluation de l'intérêt de cette distraction : Nous évaluons l'utilité de ce nouvel élément par rapport aux objectifs que nous nous sommes fixés. Par exemple, nous distinguons l'intérêt que peut avoir ce nouveau message pour notre vie sociale, de l'intérêt que nous aurions à ignorer ce message pour se mettre plus rapidement au travail.
  4. La prise de décision : Nous décidons alors d'agir en fonction de ces éléments. Par exemple, nous décidons de consulter le message et d'y répondre.

Ainsi, identifier les différentes phases de la mécanique du contrôle de soi permet de mettre en place différentes stratégies adaptées à cette mécanique.


Quelles stratégies peuvent être mises en place pour résister à une tentation ?

Les différentes stratégies qui permettent de mieux résister à une tentation sont surtout des méthodes qui consistent à éviter les tentations. Plus précisément, trois principales stratégies peuvent être mises en œuvre :

  • Minimiser les tentations : Il est possible d'agir sur notre environnement pour se protéger au mieux des éventuels éléments distracteurs. Par exemple, nous pouvons éteindre les notifications de notre téléphone, nous éloigner des sources sonores, etc.

  • Considérer la tentation sous un nouvel angle : Par exemple, plutôt que de considérer un nouveau message comme une nouvelle palpitante, cette distraction peut être considérée comme un défit lancé à notre force de caractère, ou encore comme un obstacle qui nous empêchera d'avoir une plus grande satisfaction plus tard.

  • Segmenter les tâches : Etant donné que nous sommes particulièrement sensibles aux récompenses à court terme, nous pouvons segmenter les tâches complexes en petites sous-tâches plus simples, et donc plus vite réussies. Ainsi, en accumulant les petits succès, nous maintenons notre satisfaction à un niveau relativement élevé.

  • Mettre en place des habitudes : Les routines renforcent considérablement la résistance aux tentations car elles court-circuitent l'étape 3 du processus de contrôle de soi. En effet, en suivant une habitude, nous ne passons plus par la phase d'évaluation et nous prenons directement la bonne décision sans y réfléchir. Par exemple, en prenant l'habitude de se mettre au travail à une heure fixe, quoi qu'il arrive, les éventuelles distractions auront de moins en moins de prise sur nous, et nous resterons ainsi de plus en plus concentrés sur notre travail.

  • Planifier : Elaborer un plan d'action précis en le découpant clairement en plusieurs petites actions nous permet d'atteindre plus facilement l'objectif final.

Ainsi, ces différentes stratégies peuvent réellement nous aider à ne pas nous laisser distraire, et donc, d'une certaine façon, à renforcer le contrôle de soi.


Inspiré des travaux de Jean-Philippe Lachaux, d'Angela Duckworth, de Jamie Taxer, de Lauren Eskreis-Winkler, de Brian Galla et de James Gross.



A lire également :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus