S'inscrire












Se connecter











Mot de passe oublié?
Accueil > Blog & Vidéos > Faits d'actualité en psychologie > Confinement : quel impact psychologique ?


Auteur :


Confinement : quel impact psychologique ?


Un confinement ou une mise en quarantaine a des répercussions psychologiques plus ou moins graves et plus ou moins durables selon la vulnérabilité des personnes isolées.La crise du covid-19 qui a débuté au début de l'année 2020 a été marquée par un confinement de masse. En effet, plusieurs milliards d'êtres humains ont été contraints par leur gouvernement respectif de rester confiné chez eux. Cette mesure d'envergure planétaire est une première dans l'histoire de l'humanité.

Aussi, même si ce dispositif a été décidé pour des raisons de santé publique, un tel isolement social a forcément des effets psychologiques délétères. En effet, la perte de liberté, la séparation d'avec ses proches, l'ennui, l'incertitude... sont autant de facteurs susceptibles d'altérer le bien-être mental.


Quels sont précisément les conséquences psychologiques d'une mise en quarantaine ?

Le confinement vécu au printemps 2020 est tout récent et ses effets sur le psychisme sont encore à l'étude. Néanmoins, des travaux ont déjà analysé les conséquences psychologiques d'une mise en quarantaine. Voici les principaux symptômes identifiés :

  • Anxiété
  • Dépression
  • Confusion
  • Symptômes de stress post-traumatique
  • Peur
  • Colère
  • Insomnie
  • Stigmatisation
  • Abus de drogues ou de médicaments

Aussi, il semble que les personnes souffrant de troubles psychiatriques ou travaillant dans le domaine de la santé soient les plus vulnérables. Et bien sûr, plus l'isolement est long, plus la santé mentale se dégrade.

Par ailleurs, l'isolement social combiné à l'absence de divertissement tend à provoquer l'ennui, la frustration et le sentiment d'être coupé du reste du monde, ce qui est généralement très mal vécu par les personnes confinées.


Comment lutter contre les méfaits du confinement ?

Durant un confinement ou une quarantaine, il est primordial de garder du lien social en continuant à communiquer avec son entourage via internet, le téléphone ou les réseaux sociaux. En effet, les individus incapables d'activer leur réseau s'avèrent plus anxieux, voire en détresse, et ce même après la fin de la mise en quarantaine.
Il est également important de maintenir une routine quotidienne, c'est-à-dire d'organiser ses journées selon des horaires fixes. Par exemple, il est préférable de continuer à se lever, à manger, à travailler... aux horaires habituels.

Enfin, la clarté de la communication des politiques et des autorités de santé jouent un rôle majeur dans la façon dont est vécu l'isolement par la population. En effet, des informations confuses ou contradictoires ont tendance à susciter le doute et à laisser envisager les pires scénarios, mais aussi à favoriser les fake news et les théories du complot.


Inspiré des travaux de Bénédicte Salthun-Lassalle, de Samantha Brooks, de Rebecca Webster, de Louise Smith et de Lisa Woodland.



A lire également :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus