Accueil > Blog & Vidéos > Sujets originaux de la psycho > L'esprit critique : forme d'intelligence ou trait de personnalité ?


Auteur :


L'esprit critique : forme d'intelligence ou trait de personnalité ?


Le sens critique dépend en grande partie de trois traits de personnalité : l'humilité, le besoin de vérité et la curiosité.Avoir de l'esprit critique est une qualité devenue presque indispensable à l'ère des fake news et autres rumeurs néfastes. En effet, aujourd'hui plus que jamais, notre résistance aux croyances irrationnelles est mise à rude épreuve.
Mais sommes nous tous égaux face à la pensée critique ? Et peut-on la développer ? Plus généralement, l'esprit critique est-il plutôt une affaire d'intelligence ou de personnalité ? Pour répondre à ces questions, il est indispensable de connaître les fondements de l'esprit critique, ainsi que ses mécanismes.


La pensée critique est-elle liée à l'intelligence ?

L'esprit critique suppose un fonctionnement mental efficace, et donc une certaine intelligence. D'ailleurs, les études montrent qu'en moyenne, les personnes dotées d'un QI élevé adhèrent moins que les autres à des croyances irrationnelles. En outre, la relation entre le quotient intellectuel et l'esprit critique apparaît toujours positive, quel que soit l'âge.

Cependant, même si l'intelligence et le sens critique reposent en grande partie sur des compétences communes, ils présentent aussi certaines différences fondamentales, dont voici les principales :

  • Le niveau de traitement des informations : Les tests de QI ont tendance à mesurer des traitements dits de bas niveau (la récupération d'informations en mémoire, la vitesse d'exécution d'une tâche simple, le stockage d'informations en mémoire à court terme, etc.). En revanche, les tests d'esprit critique font appel à des capacités mentales de haut niveau (rédiger des textes argumentatifs, estimer la fiabilité des sources, expliquer sa propre pensée, etc.). Par conséquent, il est préférable de rester prudent quant à la relation supposée entre le QI et la pensée critique.

  • Les fondements : L'intelligence est fondée sur le raisonnement, alors que l'esprit critique se réfère davantage à une posture psychologique. En effet, le sens critique implique l'envie de connaître la vérité, la tendance à imaginer différentes explications pour un même phénomène, le besoin d'avoir des preuves, etc.

Finalement, la pensée critique semble s'apparenter davantage à un trait de personnalité qu'à une capacité cognitive.


L'esprit critique serait donc lié à la personnalité ?

La pensée critique semble effectivement se rattacher à la personnalité. Plus précisément, trois principaux traits de personnalité semblent favoriser le sens critique :

  • La curiosité : Des études ont mis en évidence une relation étroite entre l'ouverture à l'expérience (qui est une dimension fondamentale de la personnalité) et la pensée critique, et ce quel que soit le QI.

  • Le désir de vérité : Le besoin de connaître la vérité est une des bases de la pensée critique. Certains chérissent la vérité, alors que d'autres pensent que croire n'est pas absurde. Aussi, la recherche de vérité n'a pas de rapport direct avec le QI.

  • L'humilité : Penser de façon critique nécessite de douter de soi, et pas seulement des autres. Ce facteur est donc favorable à l'esprit critique.

Ainsi, la pensée critique est étroitement liée à la personnalité. Or, étant donné qu'il est difficile d'agir sur la personnalité, développer son esprit critique peut s'avérer compliqué.
Cela dit, il est toujours possible de stimuler la curiosité et l'humilité des enfants. Sans compter que l'âge joue un rôle déterminant dans les capacités de pensée critique. En effet, en vieillissant, nous apprenons à nous méfier de certaines choses, à argumenter, nous développons notre culture générale, etc. Autant d'éléments qui favorisent l'esprit critique.


Inspiré des travaux d'Éléonore Mariette, de Nicolas Gauvrit, d'Andreea Buzduga, de Jennifer Clifford et de Kelly Ku.



A lire également :