S'inscrire












Se connecter











Mot de passe oublié?
Accueil > Blog & Vidéos > Sujets originaux de la psycho > Les femmes sont-elles plus bavardes que les hommes ?

Janvier 2020 (Mise à jour: Janvier 2020)

Auteur :


Les femmes sont-elles plus bavardes que les hommes ?


Contrairement à ce que l'on a tendance à croire, les femmes ne sont pas plus bavardes que les hommes.Les femmes sont réputées pour parler davantage que les hommes. D'ailleurs, certains travaux de vulgarisation scientifique vont même jusqu'à estimer le nombre moyen de mots prononcés par jour par chacun des deux sexes, soit 7000 mots pour les hommes et 20 000 pour les femmes ! Mais est-ce réellement le cas ou s'agit-il simplement d'une idée reçue ?

Pour en avoir le cœur net, une équipe scientifique a mesuré la quantité de mots prononcés quotidiennement par plusieurs centaines d'hommes et de femmes en enregistrant leurs conversations tout au long de la journée (cinq fois par heure pendant une demie-minute), durant plusieurs jours.


Les femmes sont-elles effectivement plus loquaces que les hommes ?

Les résultats de cette expérience ont révélé que les hommes conversaient à peu près autant que les femmes dans leur vie quotidienne. En effet, chacun prononce en moyenne 16 000 mots par jour (exactement 15 669 pour les hommes et 16 215 pour les femmes).
Cependant, une grande disparité a été mise en lumière, notamment chez les hommes avec, pour le plus silencieux, environ 800 mots à la journée, contre 47 000 mots par jour en moyenne pour le plus bavard ! Car parmi tous les participants, le plus loquace était un homme.

Ainsi, contrairement à ce que l'on a tendance à croire, les femmes ne s'avèrent pas plus bavardes que les hommes.


Mais y a-t-il une différence homme/femme au niveau du contenu du discours ?

Il semble effectivement exister une différence entre les sexes dans certains contextes de communication. Ainsi, les études menées sur le sujet montrent que les hommes ont tendance à s'impliquer davantage dans les conversations portant sur l'affirmation de soi (par exemple, parler de ses projets ou de ses succès) et dans les réunions professionnelles. En revanche, les femmes ont tendance à s'engager davantage dans les conversations portant sur l'éducation et les questions de conflits dans la relation de couple.

En somme, de façon générale, hommes et femmes s'expriment verbalement en quantité équivalente. Cependant, leur activité verbale diffèrent selon les contextes de communication.


Inspiré des travaux d'Anne Milek, de Matthias Mehl, de James Pennebaker et de Mark Liberman.



A lire également :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus