Accueil > Blog & Vidéos > Sujets originaux de la psycho > Le cervelet : un petit cerveau très puissant !


Auteur :


Le cervelet : un petit cerveau très puissant !


Le cervelet est une structure complexe qui remplit de nombreuses fonctions motrices, cognitives et émotionnelles.Le cervelet a toujours été négligé par les scientifiques qui ont longtemps pensé que son rôle se limitait à coordonner et synchroniser les mouvements.
Or, depuis quelques années, les chercheurs découvrent qu'outre les mouvements corporels, ce petit cerveau est en réalité impliqué dans de nombreuses aptitudes mentales supérieures telles que les pensées, la mémoire, le langage, et même dans les émotions.

D'ailleurs, cette découverte n'est pas si étonnante puisque le cervelet contient plus de la moitié des cellules du crâne et est relié à presque toutes les régions du cerveau.


Mais quel est le rôle du cervelet ?

Même si le rôle exact de cet appendice du cerveau n'est pas encore clairement déterminé, sa structure indique qu'il s'agit d'un centre de traitement des données très efficace. Il reçoit une grande quantité d'informations en provenance du néocortex et les traite extrêmement rapidement, pour ensuite renvoyer un signal relativement simple.

C'est pourquoi certains chercheurs pensent que le cervelet remplirait diverses fonctions, notamment :

  • Apprendre les schémas d'un apprentissage et les coordonner dans le temps : Il peut s'agir de calculer, à partir d'une entrée sensorielle donnée, le bon moment pour une action motrice. Par exemple, attraper une balle en vol.

  • Réaliser une mise au point rapide des mouvements et des pensées : Les patients souffrant de lésions cérébelleuses présentent parfois une altération de leur mémoire de travail avec des problèmes de planification et de flexibilité mentale, ou une diminution de leur créativité linguistique avec des problèmes d'élocution.

  • Réagir émotionnellement : Les personnes atteintes de lésions cérébelleuses présentent souvent des réactions émotionnelles imprécises et maladroites. Par exemple, elles peuvent rire ou pleurer de façon excessive.

En somme, le cervelet semble jouer un rôle essentiel dans la coordination des réactions motrices, émotionnelles et cognitives. D'ailleurs, de nombreuses émotions ont une composante motrice. Par exemple, la peur nous prépare à fuir ou à combattre.


Si le rôle du cervelet est si important, pourquoi n'a t'il pas été mis en lumière plus tôt ?

Si les scientifiques n'ont pas noté plus tôt l'implication de ce petit cerveau dans de nombreuses aptitudes cognitives, émotionnelles et motrices, c'est sans doute parce lorsqu'il est endommagé, les déficits observés sont assez minimes et n'empêchent pas les patients de vivre une vie relativement normale.

Toutefois, si notre cerveau entretien cette structure complexe qui consomme beaucoup d'énergie, c'est qu'elle doit tout de même jouer un rôle déterminant. Aussi, il semblerait que ce soit surtout au cours du développement de l'enfant que le cervelet occuperait cette fonction essentielle.
En effet, ce petit cerveau participerait activement aux processus d'apprentissage et jouerait un rôle décisif dans la formation des circuits neuronaux du cerveau. D'ailleurs, les enfants présentant des lésions au niveau du cervelet présentent un risque très élevé de développer des troubles autistiques, ce qui n'est pas le cas des adultes présentant les mêmes lésions.

Le cervelet méritait donc qu'on s'y intéresse vraiment ! Aussi, dans les années à venir, les scientifiques vont probablement découvrir d'autres fonctions que remplit ce petit cerveau si étonnant.


Inspiré des travaux de Joachim Retzbach, de Jörn Diedrichsen, d'Olivier Baumann, de Jeremy Schmahmann et de Michèle Wessa.



A lire également :