Accueil > Blog & Vidéos > Sujets originaux de la psycho > Peut-on développer notre intuition ?


Auteur :


Peut-on développer notre intuition ?


L'intuition combinée à la réflexion permet de prendre les meilleures décisions.Il nous arrive à tous de prendre certaines décisions en suivant notre intuition, souvent par manque de temps pour analyser rationnellement la situation. Mais pour certains ce mode de pensée instinctif leur semble si fiable qu'ils s'y réfèrent régulièrement. En revanche, d'autres préfèrent se méfier de leur intuition et se tourner vers une analyse consciente.

Ainsi, ces deux systèmes de pensée, l'un rapide et intuitif, l'autre plus lent et gouverné par la réflexion, semblent s'opposer complètement et conduire à des décisions bien différentes.


Mais lequel de ces deux systèmes de décision est-il le plus efficace ?

A vrai dire nos prises de décision reposeraient la plupart du temps sur ces deux systèmes de pensée à la fois. Autrement dit nos décisions seraient le fruit d'un mélange de réflexion et d'intuition. Certainement parce qu'un mode de pensée exclusivement analytique demande trop de ressources cognitives, tandis qu'un mode de pensée entièrement intuitif repose en grande partie sur des heuristiques, c'est-à-dire des raccourcis mentaux qui risquent de nous induire en erreur.

D'ailleurs, une étude menée chez des managers a montré que les plus performants privilégiaient une approche à la fois rationnelle et intuitive. Cependant, ceux favorisant les décisions entièrement rationnelles obtenaient tout de même de bons résultats. En revanche, les décisions basées uniquement sur l'instinct s'avéraient peu perspicaces.


L'intuition risque donc de nous induire en erreur ?

Le mode de décision intuitif n'est pas dénué d'intérêt. En effet, sa rapidité de traitement de l'information et son faible coût cognitif sont des atouts non négligeables, notamment lorsqu'on doit prendre une décision en situation d'urgence. C'est pourquoi il est important développer notre intuition.

Pour ce faire, il est absolument nécessaire de cultiver un savoir approfondi dans un domaine particulier pour que l'intuition puisse se reposer sur une vaste base de connaissances. En effet, chez un novice, on ne peut pas parler d'intuition dans sa prise de décision, mais plutôt de hasard, car celle-ci ne repose sur aucun savoir. Ainsi, au fil de notre apprentissage et de notre expérience, nous acquerrons une certaine expertise dans un secteur particulier. Et celle-ci rend notre pensée de plus en plus rapide et de plus en plus intuitive.

Toutefois, l'intuition que l'on a développé dans un domaine ne peut pas être transférée dans un autre champ d'expertise, car les compétences acquises sont spécifiques, ce qui les rendent inutilisables dans un contexte différent. Par exemple, savoir très bien jouer du piano ne permet pas de jouer aux échecs de façon intuitive.
L'idéal est alors de devenir expert dans plusieurs domaines pour pouvoir transférer des données d'un secteur à l'autre, de façon créative.


Inspiré des travaux de Laura Kutsch, de Daniel Kahneman, de Gerd Gigerenzer, de Kamila Malewska, de Lutz Kaufmann, de Marco Sahm et de Fernand Gobet.



A lire également :