Accueil > Blog & Vidéos > Sujets originaux de la psycho > Le télétravail : tout le monde y gagne !

(Mise à jour: Septembre 2019)

Auteur :


Le télétravail : tout le monde y gagne !


Le télétravail connaît un réel succès depuis quelques années, notamment en raison des bénéfices qu'il procure, aussi bien aux salariés qu'aux employeurs.Le télétravail est actuellement en plein expansion dans les pays anglo-saxons, mais aussi, et plus récemment, en France. En effet, cette pratique apparue dans les années 1960 n'a cessé de se développer, surtout ces dernières années avec la révolution numérique et la tertiarisation des pays industrialisés.

Ainsi, en France, environ un quart des salariés du privé pratiquerait le télétravail. Cependant, pour la plupart, ils y auraient recours de manière occasionnelle.
Car de nombreux employeurs et salariés sont encore dubitatifs quant à son intérêt. Aussi, ils se posent de nombreuses questions telles que : Comment s'assurer que le salarié accomplit bien ses heures ? Cela nécessite-t-il une réorganisation importante de l'entreprise ? Le travail ne risque-t-il pas d'envahir la vie privée de l'employé ?


Quel bilan peut-on tirer du télétravail ?

Les enquêtes menées auprès des entreprises qui pratiquent le télétravail présentent un bilan plutôt positif. Plus précisément, elles révèlent que plus de 95% des télétravailleurs déclarent avoir une meilleure qualité de vie globale. Ce constat s'explique principalement par :

  • Une diminution de la fatigue et du stress liés aux transports.
  • Une augmentation d'affects positifs comme le sentiment de bien-être, le confort, l'enthousiasme... et une diminution des affects négatifs comme la frustration, la fatigue, l'ennui, l'anxiété...
  • Un sentiment d'autonomie, de contrôle et de liberté.
  • Une amélioration de la vie de famille, notamment en raison de l'économie du temps de transport réinvestie dans les activités familiales.
  • Une plus grande parité dans les tâches ménagères.

Et les entreprises sont également gagnantes avec ce mode de travail. En effet, elle y trouvent des avantages certains :

  • Une meilleure productivité des télétravailleurs.
  • Un engagement plus important des employés dans leur entreprise.
  • Une fidélisation et une plus grande loyauté des salariés envers leur entreprise.

Toutefois, il est nécessaire d'encadrer le télétravail par des lois précises afin que cette pratique ne soit pas coûteuse pour les employés (équipement de bureau, chauffage, etc.) et que les horaires soient respectées aussi bien par les salariés que par les employeurs (par exemple, que les salariés soient joignables uniquement pendant leurs heures de travail).


Mieux vaut-il pratiquer le télétravail à temps plein ou à temps partiel ?

En fait, tous ces bénéfices du télétravail s'observent essentiellement chez les salariés qui le pratiquent à temps partiel. Et la durée idéale semble être d'un à deux jours par semaine. Au delà, la motivation tend à baisser. Sans compter qu'en se déconnectant trop longtemps de l'environnement professionnel, les échanges professionnels et sociaux diminuent et la tendance à s'isoler se renforce. Or, cet émoussement socio-professionnel se répercute inévitablement sur la quantité et la qualité du travail fourni.


Inspiré des travaux de Nicolas Guéguen, d'Amanda Anderson, de Susan Madsen, d'Eleftherios Giovanis, de Timothy Golden et de James Caillier.



A lire également :