Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > L'humour : instrument social par excellence


Auteur :


L'humour : instrument social par excellence


Un brin d'humour est toujours très apprécié, et peut même devenir un outil précieux pour influencer positivement ou négativement son entourage.Un trait d'humour est souvent bon pour notre cote de popularité. En effet, Les blagueurs sont souvent très appréciés de leur entourage, certainement parce que leurs plaisanteries propagent une humeur joviale au sein du groupe. D'ailleurs, des études ont montré que l'humour active le circuit cérébral de la récompense impliqué dans la sensation de plaisir, mais aussi de désir.
Sans compter que le rire est particulièrement contagieux. En effet, il suffit de regarder quelqu'un rire pour que les neurones associés à nos muscles zygomatiques s'activent, même si nous ne rions pas nous-mêmes.

Ainsi, le rire peut être un formidable moyen de se faire apprécier, de motiver une équipe, de séduire... à condition que les blagues ne soient pas discriminatives, c'est-à-dire à caractère sexiste, raciste ou homophobe. Car dans ce cas, l'humour tend à devenir délétère.


Quels sont les principaux atouts de l'humour ?

L'humour est un excellent instrument social, avec un pouvoir d'influence notable. Aussi, il peut s'avérer particulièrement efficace au travail. En effet, des études ont montré que les employés d'un manager comique ont tendance à être plus motivés, plus créatifs et font preuve d'une plus grande cohésion entre eux, ce qui améliore globalement les performances de l'équipe.

Mais le pouvoir des bonnes blagues peut aussi s'observer dans un tout autre registre : celui de la séduction. En effet, des recherches ont révélé q'un homme a plus de chances de séduire une femme lorsqu'il fait preuve d'humour. En revanche, ce coup de pouce de l'humour n'est pas observé chez les femmes. Ainsi, les hommes ne manifestent pas d'attirance particulière pour les femmes blagueuses.


Le genre serait donc déterminant sur la portée d'une blague ?

Il existe effectivement une différence entre les hommes et les femmes sur l'impact de l'humour. Celui-ci peut même parfois devenir néfaste. C'est notamment le cas des blagues sexistes. En effet, ce type de plaisanteries tend à enfermer les femmes dans des stéréotypes dégradants. En outre, les hommes exposés à ce genre de blagues ont plus de risque de manifester des comportements machistes, un peu comme si l'humour sexiste était contagieux.

De façon plus générale, les blagues homophobes, racistes ou sexistes ont tendance à favoriser les comportements discriminants. Ainsi, loin de renforcer la cohésion sociale, l'humour peut se révéler néfaste lorsque les blagues sont de mauvais goût.


Inspiré des travaux de Nicolas Guéguen, de Wayne Decker, de Bruce Avolio, d'Eric Bressler, de Sigal Balshine, de Manuela Thomae, de Tandayi Viki et de David Angelone.



A lire également :