Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > Quelques moyens d'améliorer sa crédibilité...

(Mise à jour: Mai 2018)

Auteur :


Quelques moyens d'améliorer sa crédibilité...


La crédibilité passe par une bonne argumentation bien sûr, mais aussi et surtout pas la mise en valeur de son discours.Pour faire passer un message et convaincre un auditoire, il ne suffit pas d'avoir quelque chose d'intéressant à dire ou de partager son expertise sur le sujet. En effet, la mise en valeur du discours est tout aussi importante, sinon plus.
Ainsi, une personne non experte mais qui sait convaincre paraîtra plus crédible qu'un expert qui manque d'assurance et qui peut sembler hésitant, même s'il délivre des informations bien plus pertinentes.


Alors comment améliorer sa crédibilité ?

La recette d'une communication crédible inclue plusieurs ingrédients, dont voici les principaux :

  • L'assurance : manifester une certaine assurance augmente notablement la force de persuasion. Ainsi, les hésitations marquées avec des mots comme "heu..." "ben...", les temps mort, ainsi que les qualificatifs atténuant le propos comme "d'une certaine façon" ou "un peu" sont à proscrire. Les réponses simples et directes sont les plus efficaces.

  • La vitesse d'élocution : plus le débit de parole est élevé, plus la personne qui s'exprime semble maîtriser son sujet. En outre, un discours rapide exige une certaine concentration de la part de l'auditeur. Or, cet effort de concentration pour pas se laisser distraire évite également de passer à côté de certains éléments clés de l'argumentation. Celle-ci semble alors plus convaincante.

  • Les citations : elles prouvent que l'intervenant est bien documenté, ce qui lui confère une certaine crédibilité.

  • L'imitation : imiter subtilement le comportement non verbal (un hochement de tête, une mimique) de son interlocuteur améliore l'impression que celui-ci a de la personne en face de lui et renforce ainsi la crédibilité qui lui accorde.

  • Le vécu : les anecdotes personnelles tendent à influencer les auditeurs, sans doute parce qu'elles apparaissent comme une preuve de sincérité, et donc de crédibilité.

Pour convaincre, les arguments ont donc très peu de poids finalement ?

Même si l'argumentation ne paraît pas déterminante dans la capacité de convaincre, elle reste néanmoins très importante. En effet, dans la plupart des cas, les interlocuteurs qui, à la base, se trouvent en désaccord sur certains points, comprennent de mieux en mieux la position de leur adversaire au fil de la discussion, et parfois même finissent par changer d'avis !
Ainsi, même si la forme d'un discours semble prévaloir sur le fond, tout n'est pas perdu. En effet, l'argumentation par un raisonnement pertinent finit souvent par convaincre.


Inspiré des travaux de Nicolas Guéguen, de Bonnie Erickson, de Norman Miller, de Shyam Sundar, de Jeremy Bailenson, de Joe Phua, de Coralie Chevalier et de Hugo Mercier.



A lire également :