Accueil > Chroniques > Faits d'actualité en psychologie > Psychothérapeute : un titre enfin encadré !

Février 2011 (Mise à jour: Janvier 2017)

Psychothérapeute : un titre enfin encadré !


Psychothérapeute: un titre protégé par la loiIl est déjà difficile de s’y retrouver face aux différentes appellations « psy » dont les principales sont : psychologue, psychiatre, psychanalyste, psychothérapeute. Mais le flou s’amplifie lorsque l’on ajoute tous les psycho...ologues (psychorelaxologue, psychosexologue, psychopolitologue...).

Si l’on ajoute à cela le fait que, jusqu’à maintenant, n’importe qui pouvait se prétendre psychothérapeute, sans posséder la moindre formation et donc mettre en danger la santé mentale des personnes qui les consultaient, il y a de quoi s’y perdre complètement et même de s’effarer !


Alors comment s’y retrouver et s’assurer que le professionnel que l’on souhaite consulter est vraiment qualifié?

Jusqu’à maintenant, seules les professions de Psychiatre (médecin) et de Psychologue avaient un titre réellement encadré par la loi. En effet, ces professionnels doivent être inscrits sur une liste gérée par la DDASS : Atomatisation DEs LIstes (ADELI).
Or, après des années de mise en garde des dérives et des dangers liés aux pratiques non encadrées des psychothérapies, le titre de Psychothérapeute est désormais protégé par la loi depuis le 1er Juillet 2010. Ainsi, les psychothérapeutes doivent également suivre une formation adéquate et s’inscrire sur la fameuse liste ADELI pour pouvoir exercer leur profession.
Enfin, il convient d’apporter une précision sur les psychanalystes. Ces derniers sont soit psychiatre, soit psychologue, soit membre d’une société psychanalytique reconnue (SPP, SFP, ELP, Cause freudienne…).

Ainsi, le mieux avant de consulter un psy. est de s’assurer que celui-ci est vraiment un professionnel qualifié. Pour cela, il suffit de contacter la DDASS et de vérifier que cette personne est bien enregistrée dans le répertoire ADELI.



A lire également :