Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > La nostalgie : un antidote contre la solitude et la tristesse

Août 2011 (Mise à jour: Février 2015)

La nostalgie : un antidote contre la solitude et la tristesse


Se remémorer des jours heureux de notre vie renforce notre bien-être et atténue les sentiments de tristesse.La nostalgie est une émotion que nous ressentons tous, à des degrés différents. En effet, la nostalgie se manifeste à n’importe quel âge et dans n’importe quelle culture. Certaines personnes vivent même quotidiennement des moments nostalgiques.

Longtemps, la nostalgie a été considérée comme une maladie neurologique ou encore comme une forme maladive de la mélancolie, voire un signe de deuil ou de dépression non surmontés.
Ce n’est qu’à partir des années 1980 que des psychologues et des sociologues ont étudié en détails les pensées nostalgiques. Et il s’avère que les souvenirs nostalgiques comportent des éléments positifs (ils peuvent, par exemple, représenter des personnes ayant beaucoup compté), ce qui apporte du réconfort. Aussi, ces souvenirs sont ressentis comme agréables.


Mais quelle est la différence entre nostalgie et souvenir?

On peut distinguer les souvenirs nostalgiques des souvenirs classiques par trois points principaux :

  • Il n'est pas rare que les souvenirs nostalgiques portent sur des périodes où l’on a surmonté une épreuve, ce qui peut redonner espoir ;
  • Les souvenirs nostalgiques sont remémorés plus souvent que les souvenirs classiques. Par conséquent, ils sont plus vivants, détaillés et clairs;
  • La nostalgie est un pont entre le passé et le présent. Ainsi, elle produit un sentiment de continuité du soi et réduit la perception de la distance temporelle entre la période remémorée et le présent.

Les souvenirs nostalgiques pourraient donc améliorer notre santé mentale et notre bien-être?

C’est en tout cas ce qu’ont tenté de mettre en évidence de nombreuses recherches. Les résultats de ces diverses études montrent que l’on devient nostalgique lorsque l’on est triste ou seul. En effet, ces élans de nostalgie permettent d’améliorer l’estime de soi, d’augmenter la confiance dans le soutien que peut apporter notre entourage en cas de coup dur, et de renforcer le sentiment d’appartenance sociale. En somme, l’activation de souvenirs nostalgiques permet instaurer une humeur positive afin de lutter contre la tristesse.

En conclusion, la nostalgie consoliderait le bien-être et serait une sorte de protection contre les pensées négatives. Ainsi, mettre en valeur son passé peut être considéré comme un moyen de trouver une ressource pour croire en l’avenir ; se dire que si quelque chose a bien tourné dans le passé, cela pourrait se reproduire.


Inspiré des travaux de Jochen Gebauer et Constantine Sedikides.



A lire également :