Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > Les deux visages de la fierté


Auteur :


Les deux visages de la fierté


"Un peu de fierté est honorable, beaucoup de fierté est détestable." Madeleine de PuisieuxBras tendus, torse bombé, tête haute... ainsi s'exprime la fierté. Et cette émotion agréable a le pouvoir de nous motiver. En effet, la satisfaction qu'elle apporte nous pousse à nous dépasser.
Toutefois, si être fier de soi peut nous aider à progresser, ce sentiment risque également de nous rendre arrogants et égocentriques.


La fierté possède donc deux faces?

La fierté possède effectivement deux visages diamétralement opposés. L'un, que l'on peut qualifier d'authentique donne envie de travailler dur et de se montrer créatif. L'autre, que l'on peut qualifier d'hubristique est teinté de mépris et de narcissisme.

Plus précisément, les personnes qui ressentent de la fierté authentique ont tendance à:

  • être extravertis
  • être agréables
  • avoir une bonne estime de soi
  • être populaires
  • être créatifs
  • vouloir aider les autres

En revanche, les individus qui manifestent de la fierté hubristique ont tendance à:

  • être désagréables
  • être agressifs
  • avoir une faible estime de soi
  • être anxieux
  • être manipulateurs
  • rabaisser les autres

Ainsi, la fierté authentique aurait le pouvoir de nous galvaniser, tandis que la fierté arrogante permettrait de conserver artificiellement une vision positive de nous-même, notamment en dénigrant les autres.


Ces deux types de fierté ont-elles tout de même des points communs?

Bien que la fierté authentique soit très différente de la fierté hubristique, ces deux sortes de fierté auraient tout de même un point commun: elles permettraient toutes deux d'acquérir un certain statut social et d'exercer une certaine influence, un certain pouvoir sur les autres...

Mais attention! Le pouvoir hubristique acquis en s'imposant, en intimidant et en contrôlant les autres a un prix: celui des relations amicales très fragiles voire inexistantes, et par conséquent, d'une dégradation de la santé mentale. Or, ces dommages ne se produisent pas dans le cas de la fierté authentique. Celle-ci s'avère au contraire bénéfique et épanouissante. En outre, elle apporte un certain prestige.


Inspiré des travaux de Jessica Tracy, de Richard Robins, de Charles Carver, et de Joey Cheng.



A lire également :