Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > Quand l'humeur de nos proches nous contamine...


Auteur :


Quand l'humeur de nos proches nous contamine...


Les émotions sont contagieuses, notamment lorsque les personnes se connaissent bien.Si une personne à proximité se met à bâiller, nous ne pouvons généralement pas nous empêcher de l'imiter. Ce réflexe mimétique peut également s'observer avec le rire. En effet, le rire est connu pour être particulièrement contagieux.

En fait, il semblerait que l'humeur en générale se transmette naturellement d'une personne à l'autre. En effet, la bonne ou la mauvaise humeur de nos proches (notre conjoint, un collègue, un ami...) semble bien déteindre sur la notre.
Aussi, à l'instar du bâillement, cette contagion émotionnelle reposerait sur un réflexe de mimétisme.


Comment se déroule cette contagion émotionnelle?

La contagion émotionnelle repose sur un mécanisme inconscient qui se déroule en deux étapes principales:

  • 1. Nous imitons de façon inconsciente les postures, les expressions du visage et les gestes des autres. Ce mimétisme repose essentiellement sur l'intervention de neurones particuliers: les neurones miroirs. Ceux-ci s'activent aussi bien lorsque nous exécutons une action que lorsque nous l'observons. Par exemple, si notre interlocuteur se met à sourire, nous sommes inconsciemment incités à en faire de même.

  • 2. Un phénomène de rétroaction de met alors en œuvre. C'est-à-dire que le fait de sourire déclenche en nous un sentiment de joie. A partir de cet instant, nos émotions sont synchronisées avec celles de notre interlocuteur.

Ainsi, interagir avec une personne de bonne humeur a des chances d'améliorer la notre. A l'inverse, rencontrer quelqu'un de triste ou en colère risque de dégrader nos états d'âmes.


La proximité entre les personnes influence-t-elle la contagion émotionnelle?

Des études sur le bâillement ont montré que le mimétisme est d'autant plus fort que le bâilleur est un proche, c'est-à-dire un ami, un conjoint, un membre de la famille, etc... Il semble qu'il en soit de même pour la contagion émotionnelle.
En effet, celle-ci semble plus prononcée lorsque nous connaissons bien la personne qui nous contamine. Plus précisément, des recherches ont montré que l'anxiété d'un des conjoints influencent grandement la vie conjugale, notamment chez les hommes. Les femmes semblent moins affectées par le stress de leur époux.

S'entourer de personnes de bonne humeur est donc essentiel pour être soi-même heureux!


Inspiré des travaux de Gary Lewandowski, de Lisa Neff et de Benjamin Karney.



A lire également :