Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > Le café : un impact positif ou négatif sur la santé ?

(Mise à jour: Août 2015)

Auteur :


Le café : un impact positif ou négatif sur la santé ?


Le café stimules les capacité neuro-cognitives et protège des maladies neurodégénératives (Parkinson ou Alzheimer).Le café est la boisson la plus consommée au monde, après l'eau évidemment. En effet, il est très apprécié pour son arôme et ses propriétés stimulantes. Mais que penser de son impact sur la santé?

A vrai dire, les études menées pour comprendre l'action de la caféine sur le métabolisme tendent à monter que le café aurait des vertus insoupçonnées. En effet, il aiderait à lutter contre des maladies neurodégénératives telles que la maladie d'Alzheimer, de Parkinson, etc... Cependant, la caféine serait plutôt à éviter au cours de la grossesse.


Quelles sont précisément les bienfaits du café?

La caféine agit notamment sur la vigilance et l'attention qu'elle stimule. Cependant, les recherches menées ces dernières années révèlent que le café est également associé à un plus faible risque de développer certaines maladies neurodégénératives. Voici les principales action de la caféine :

  • Protège contre la maladie de Parkinson: cette maladie se caractérise par une diminution du nombre de neurones dopaminergiques. Or, le café permet de compenser en partie cette perte dopaminergique en améliorant la survie de ces neurones. Ainsi, la caféine tend à réduire le risque de développer la maladie et à augmenter l'efficacité des traitements.

  • Protège contre la maladie d’Alzheimer: cette maladie se caractérise notamment par des troubles de la mémoire causés par des lésions neuronales et par la formation de plaques neurotoxiques. Or, la caféine limiterait la mort neuronale et protégerait les neurones. Ainsi, une consommation régulière de café (environ deux tasses par jour) réduirait le déclin cognitif lié à la pathologie.

  • Maintien le cerveau en bonne condition: boire deux à quatre tasses de café par jour serait un excellent complément à l'activité intellectuelle et aiderait à préserver le cerveau du déclin cérébral lié au vieillissement normal.

Le café serait cependant néfaste au cours de la grossesse?

En effet, une récente étude a montré qu'une consommation quotidienne de café (environ un bol) tout au long de la grossesse réduit notablement le poids du bébé à la naissance. En outre, une autre recherche (réalisée seulement la souris) révèle que la migration des neurones qui s'effectue au cours du développement du cerveau serait fortement ralentie par l'action de la caféine. Cela entraînerait un déséquilibre de l'activité neuronale des nourrissons. Cet effet de la caféine aurait des conséquence à court terme et à long terme: à court terme, elle provoquerait une plus grande vulnérabilité à l’épilepsie, et à long terme elle occasionnerait des déficits de la mémoire.

Ainsi, dans les pays nordiques et aux Etats-Unis, les organisations de la santé publique font des recommandations très précises aux femmes enceintes sur leur consommation de café, ainsi que sur les nombreux produits contenant de la caféine (notamment le thé, le cola et le chocolat).


Inspiré des travaux de Christophe Bernard, de David Blum et de Luisa V. Lopez.



A lire également :