Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > Les animaux apprécient-ils l'art ?

(Mise à jour: Mai 2014)

Auteur :


Les animaux apprécient-ils l'art ?


Les animaux savent distinguer différents styles artistique (que ce soit de la musique ou de la peinture).De nombreux animaux semblent capables de discriminer des œuvres picturales ou musicales, et même de les apprécier! C'est en effet ce que révèlent des études récentes.

Plus précisément, des chercheurs ont mené des expériences consistant à apprendre, à différentes espèces animales (des pigeons, des poissons, des rats, etc...), à distinguer des styles de peinture ou de musique.
Pour ce faire, ils se sont basés sur la méthode de conditionnent qui consiste à récompenser l'animal lorsqu'il réussit un exercice (par exemple, appuyer sur un bouton lorsqu'une peinture de style impressionniste est présentée).


Les animaux sont-il réellement capables de distinguer des styles artistiques?

Après l'apprentissage, les différentes espèces testées savent effectivement discriminer différents styles picturaux et musicaux. Par exemple, les pigeons parviennent très bien à distinguer une toile de Monet d'une toile de Picasso, sans les avoir vu auparavant. Même les poissons rouges parviennent à distinguer des œuvres musicales: ils réussissent, par exemple, à discriminer Bach de Stravinsky.

En outre, les animaux tendent à généraliser cette capacité de différencier les œuvres d'art. Par exemple, en plus de savoir faire la différence entre un morceau de Bach et un morceau de Stravinsky, les pigeons parviennent à distinguer la musique de compositeurs baroques de celle de compositeurs contemporains. En somme, ils sont capables de distinguer différents styles artistiques.


Mais les animaux apprécient-ils vraiment l'art?

Si les œuvres picturales ne semblent pas tellement attirer spontanément les animaux (ou très rarement), les œuvres musicales, en revanche, ont plus de succès chez certaines espèces. En effet, les animaux possédant un système de communication vocale complexe qu'ils ont développé par la pratique (notamment les humains, les perroquets et les oiseaux chanteurs) ont manifestement des préférences musicales.

Plus précisément, des expériences ont montré que lorsqu'on laisse le choix à des animaux entre rester dans une pièce silencieuse ou rester dans une pièce avec de la musique, les oiseaux chanteurs et les perroquets préfèrent généralement la salle où l'on entend des mélodies, contrairement aux autres espèces animales (singes, rats, etc...) qui préfèrent le silence.
Quant au goût musical, il s’avère très hétéroclite chez les oiseaux, tout comme chez les humains d'ailleurs!


Inspiré des travaux de Dalila Bovet, ainsi que de Shigeru Watanabe.



A lire également :