Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > Comment nous associons des saveurs à des formes

(Mise à jour: Mai 2014)

Auteur :


Comment nous associons des saveurs à des formes


Décrire des goûts ou des odeurs est souvent ardu. Aussi, il n'est pas rare d'employer un vocabulaire lié au toucher ou à l'audition pour communiquer plus aisément notre olfaction. Ainsi, nous trouvons certains parfums légers, frais... ou encore, certaines boissons piquantes, douces... Et il semblerait que ces associations sensorielles existent également au niveau visuel.


Il existerait donc une correspondance entre les formes, les couleurs et les goûts?

Un goût tend à évoquer, de façon spontanée, une forme plus ou moins arrondie ou plus ou moins angulaire selon sa saveur sucré, acide, amer...En effet, de récentes études montrent que nous avons tendance à associer, de façon intuitive, des saveurs à certaines couleurs et formes visuelles. Par exemple, du chocolat à forte teneur en cacao est plus facilement associé à une forme anguleuse. Au contraire, du chocolat au lait évoque plus souvent une forme arrondie.

Plus généralement, les boissons et aliments sucrés ou fruités tendent à évoquer des formes rondes, volumineuses et pleines; tandis que les saveurs amères, acides ou piquantes sont souvent associées à des formes anguleuses et minces.


La perception d'une forme ou d'une couleur peut-elle influencer le goût?

Il semble, en effet, que les caractéristiques perceptuelles des mets influent sur leur caractère gustatif. Par exemple, un yaourt tend à être considéré comme plus onctueux et plus épais lorsqu'il est présenté dans un pot lourd, plutôt que dans un pot léger; ou encore, une boisson chocolatée est souvent jugée plus sucrée lorsqu'elle est présentée dans un gobelet rouge, que lorsqu'elle est servie dans un gobelet blanc.

Ainsi, la forme et la couleur d'un produit alimentaire crée des attentes implicites. Et ce phénomène est de plus en plus utilisé par les restaurateurs et les marketeurs pour mettre en valeur certaines caractéristiques sensorielles de leurs produits culinaires. Par exemple, une étiquette de boisson gazeuse présentant des formes pointues permettra de souligner son caractère piquant; ou encore, un désert servi dans une assiette ronde tendra à renforcer son aspect sucré et doux.


Inspiré des travaux de Ophélia Deroy et de Carles Spence.



A lire également :