Discussion sur :
Ma maitresse est elle une évitante ?


Cette discussion contient 2 messages.

Page : 1

avatar de erict

erict (1 post)
Inscrit le 23/11/2022

Posté le 23/11/2022 à 20h06


Bonsoir,

je me présente, je suis Eric, 54 ans, marié et 2 enfants. J ai une liaison (plutôt une double vie) depuis plus de 10 ans avec une femme formidable que j aime éperdument. Je suis plutôt anxieux dans mes relations voir dépendant affectif. Je passe les détails de notre rencontre. Ma maitresse m a définitivement quittée il y a 3 semaines su un simple message sans possibilités de discussion en tête a tête, alors que nous avions prévu de vivre ensemble, fait des projets d appartement, de mariage...

Etant très demandeur en câlins, messages et bisous, je trouvais que je ne recevais pas assez. Je lui en ai fait part et la elle s est emporte out de suite en me disant que je lui faisait toujours les memes reproches,...etc. plus de nouvelles d elle et 2 jours après la mauvaise nouvelle qui tombe.
Je lui ai envoye une lettre d amour en lui expliquant tout ce que l on a fait ensemble et lui redire mon amour...Elle s est presque moquée de ma lettre, me dit qu elle ne me supporte plus et me ressort tout une liste de griefs datant d' il y a plusieurs annees.

Aves le recul, chacune de nos crises a toujours commence de la sorte. Je lui trouvais une attitude distante (mon cote anxieux), lui fait une remarque et la crise arrivait. On se quittait mais j arrivais a chaque fois a la récupérer en lui présentant mes excuses pensant que cela venait uniquement de moi.

Avec le recul, je pense qu elle presente toutes les caracterisiques d une personne evitante.
Elle vit seule avec sa fille, sans aucun amis sur place et aucune interactions avec d autres personnes. Elle aime son autonomie mais aimerait etre avec moi en couple. Ell n exprile jamais ses sentiments. En 10 ans je l ai vu pleurer une seule fois. Elle peux être cassante et froide quand vous la contredisez sur un sujet banal. 

présente t elle des signes de la personne évitante ? pensez vous que je puisse la récupérer encore une fois ? et doit on envisager une thérapie de couple  pour améliorer notre communication si elle revient bien sur! De mon cote je suis entrain de suivre une psychothérapie pour ne plus être  dépendant affectif.
Merci pour votre aide

Eric




avatar de jordan

jordan (1 post)
Inscrit le 20/01/2023

Posté le 20/01/2023 à 05h57


Bonjour Eric,

Je m'appelle Jordan, j'ai 36 ans et je suis passionné de psychologie.

Malgré mon "jeune" âge, et donc une expérience moindre que la votre en terme d'années et d'usure de pavés, je me permettrais quand même de vous "donner" un conseil qui serait... "barrez-vous"!

Plus sérieusement, je trouve que cette personne, ne présente, finalement, pas grand chose d'évitant, en tout cas pas du côté de la personnalité, si ce n'est, en vous lisant, qu'elle ne semble avoir d'évitant que le fait de porter une responsabilité qui l'impliquerait, et à mon avis, uniquement auprès du regard des autres, comme étant quelque chose de considérer, de jugé, de négatif au sens de sa valeur, narcissique et de la reconnaissance par les autres de nuisances, involontaires ou non, de ses actions.

Si la réponse agressive à une remarque de votre part, qui l'impliquerait comme je le disais, de manière négative est "la" réponse automatique ou quasi-automatique, avec un rejet de la responsabilité ou, de la faute(!?) sur l'autre, dans ce cas là, sur vous, alors je dirais qu'il y a là une personnalité plutôt de type... perverse narcissique.

 Si ça vous à aidé, que vous voudriez continuer à aborder le sujet ou que vous auriez des remarques à faire, n'hésitez pas à me les communiquer.

Je serais très content de pouvoir vous répondre et de préciser, sens de mes propos ou différents aspects de ce sujet.

Vous en remerciant par avance.

Cordialement,

Djord'

Page : 1



Utilisation des cookies

carnets2psycho et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.



 

Sans publicité, carnets2psycho ne peut pas exister.Sans revenus publicitaires, les carnets2psycho ne peuvent pas exister. Vous avez choisi de refuser les cookies, notamment ceux nécessaires à la personnalisation des publicités.

L'accès au contenu du site est donc limité. Merci de votre compréhension.