Accueil > Forum > Les articles des chroniques > Discussion sur: Quand un patient néglige la moitié du monde...

Discussion sur:
Quand un patient néglige la moitié du monde...


Cette discussion contient 3 messages.

Page : 1

avatar de rd Inscrit le 01/02/2019
(13 posts)

Posté le 23/08/2019 à 15h18

Par exemple, si l'on demande à ces personnes d'évaluer approximativement le nombre situé à égale distance d'une paire de nombre (par exemple, 10 et 16), elles auront tendance à décaler le milieu numérique vers la droite, c'est-à-dire à donner un chiffre supérieur à 13.

Euh?!? C'est juste du calcul, dizaines + soustraction des unités divisée par deux, 10 + ( 6 - 0 ) / 2 = 13, sans approximation. Donc ... y aurait il aussi un impact sur la façon d'aborder la résolution de problèmes simples?

avatar de delphine thomas Inscrit le 27/09/2012
(101 posts)

Posté le 27/08/2019 à 16h33

C'est vrai qu'on peut avoir tendance à penser qu'il s'agit simplement d'une difficulté à effectuer un calcul mental, mais ce n'est pas le cas. En effet, ce phénomène se produit seulement quand on introduit une notion de "distance" dans la consigne. Ainsi, si l'on demande à ces patients héminégligents d'effectuer ce calcul, ils y parviennent.

avatar de rd Inscrit le 01/02/2019
(13 posts)

Posté le 27/08/2019 à 16h50

Re-Euh?!? En fait je ne saisi pas cette notion de "distance", c'est des chiffres, donc du calcul, je ne parviens pas à concevoir une autre approche? C'est présenté comment? Une sorte de "planche" comme chez l'occuliste/ophtalmo? C'est visuel? Ça m'intringue un peu mais je suis assez habitué à ne pas comprendre la consigne du premier coup.



Page : 1


Participez à la discussion !